AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment un complot débuta.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Comment un complot débuta.   Dim 12 Sep - 22:10

Lezard Valeth entra dans son laboratoire. Un laboratoire sombre, miteux, accompagné de nombreuses odeurs peu ragoutantes. Un grande armoire remplie de livres poussiéreux occupait trois murs de la pièce principale, en plein centre de laquelle se trouvait une table et de nombreux éléments de chimie. On notait également une trappe, qui s'ouvrait sur une salle plus vaste, semblable à un cachot, que Lezard utilisait lors de ses recherches sur l'alchimie. Situées dans les égouts, ces deux pièces étaient particulièrement sales, de nombreuses toiles d'araignées pendaient du plafond et le sol était couvert de poussière, Lezard Valeth ne s'occupant pas vraiment de la propreté des lieux, mis à part en ce qui concernait les fioles et autres éprouvettes pour la chimie.

Quatre ans plus tôt, Lezard Valeth avait enfin pu débuter de véritables recherches. Lorsqu'il avait assassiné "l'érudite" qui lui servait de "professeur", il avait lancé un avertissement aux Dieu : bientôt, ils ne seraient plus, l'intelligence et l'ambition de Lezard Valeth auraient raison d'eux .Un déicide aurait donc lieu, tôt ou tard, et pour ce faire, Lezard Valeth avait besoin de nombreux atouts : Tout d'abord, la souveraineté pleine et entière sur Zadir, dont l'industrie chimique et l'armée seraient d'une grande importance. Ensuite, une arme alchimique de premier plan, ceci afin de pouvoir surpasser le pouvoir des Dieux dans son ensemble. Il pourrait atteindre ces deux objectifs, le premier demanderait du temps, mais le second était à portée de main. Lors de ses études à l'Académie, Lezard s'était particulièrement intéressé aux ouvrages sur l'alchimie, qui faisaient souvent mention d'un artefact légendaire, qu'un très petit nombre de scientifiques zadiriens avaient déjà pu créer : la pierre philosophale.

Lezard Valeth l'étudiait depuis quatre ans. Son laboratoire, dissimulé au plus profond des égouts dans une salle cachée, inconnue même des disciples de Sidas, était très pratique pour ne pas attirer l'attention sur des expériences interdites. Malheureusement, par la faute de ses actes passés, Lezard Valeth était recherché à travers tout Zadir, par l'armée et les scientifiques. Les religieux, eux, n'avaient pas souffert de ses manipulations, même si cela ne saurait tarder. Même ignoré par l'Église, les nombreuses escapades de Lezard Valeth, afin, notamment, de regrouper des ingrédients ou de trouver d'importants manuscrits qui le feraient progresser dans ses recherches, étaient donc particulièrement dangereuses. Il préparait donc toujours à l'avance un sort de téléportation, afin de pouvoir s'échapper rapidement en cas d'escarmouche, mais il n'y avait jamais eu recours. Il semblait que le moindre déguisement pouvait berner ces idiots de gardes... Pour trouver ses ingrédients, Lezard Valeth s'éloignait toujours de la ville, et rejoignait les colonies agricoles afin de voler tout ce dont il avait besoin. Concernant les livres, il s'introduisait, plus rarement, dans l'Académie et profitait de sa parfaite connaissance des lieux pour explorer la bibliothèque.

Lezard Valeth était d'un naturel très prudent, et en plus de son sort de téléportation, il tâchait toujours de ne rien laisser d'important sur ses recherches lors de ses sorties, et notait ainsi tout sur un petit carnet qu'il gardait avec lui. Afin de protéger son laboratoire des intrusions, notamment des disciples de Sidas qui peuplaient les égouts, Lezard Valeth avait dissimulé l'entrée grâce à un faux pan de mur, que lui seul pouvait effacer, et avait recouvert le sol de la pièce principale d'un grand cercle alchimique qui brûlerait tout si quelqu'un d'autre que lui entrait.

Ces derniers temps, il sortait moins, car il approchait du but : aujourd'hui serait certainement le grand jour. Il déposa sur la table encombrée l'épais livre qu'il avait découvert dans la zone interdite de l'Académie, ainsi que le liquide bleu pâle qu'il avait extrait du sol du sud du pays. Il s'agirait certainement de son dernier ingrédients. Impatient, il ouvrait le livre et entama son étude.

De nombreuses heures plus tard, il poussa un cri de victoire avant de se précipiter sur ses fioles. Tremblant d'excitation, il manqua de renverser le contenu des fioles, mais parvint tout de même à opérer comme il le souhaitait. Lezard Valeth enchaîna de nombreuses manipulations complexes, et posa enfin devant lui le fruit de quatre ans de travail, une fiole minuscule remplie de liquide incolore, avant de s'asseoir, les yeux rivés sur elle. Le cœur haletant, il resta ainsi de longues minutes, attendant qu'une réaction se produise. Le liquide tourna au rouge sang. Lezard Valeth ricana, puis partit dans un rire incontrôlable.

Son premier objectif était atteint. Il disposait de peu d'essence de pierre philosophale, et mettrait du temps avant d'en produire à nouveau, mais cela suffirait. Il était maintenant temps de prendre le contrôle de Zadir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Comment un complot débuta.   Lun 13 Sep - 20:44

Mais est-ce que Valeth, perdu dans son excitation tout à fait compréhensible, aurait pu soupçonner que quelqu'un ou quelque chose pose ses mains sur la paroi théoriquement inviolable et réussit à l'ouvrir... du moins à la faire coulisser sur le côté et ce, même si le systéme de base n'était pas forcément fait pour.

Un courant d'air pénétra dans le laboratoire faisant tourner les pages des manuscrits ocultes et souffler jusqu'à les faire s'éteindre les sources de lumiére et de châleur.

Une sorte de respiration sourde et lourde se fit entendre sans rien d'autre en apparence dans le noir qui habitait, à présent, les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Comment un complot débuta.   Ven 17 Sep - 19:14

Lezard Valeth riait. Un rire joyeux, cruel. Perdu dans rêves de domination, il ne comprit pas tout de suite. Une curieuse sensation de malaise s'était emparée de lui. Il préféra ne pas s'en préoccuper, et son excitation reprit le dessus.

Il jubilait toujours. Un courant d'air s'engouffra dans le laboratoire, les lumières s'éteignirent. Le noir complet. Lezard Valeth comprit qu'il s'était emporté, le malaise ressenti quelques minutes plutôt s'accentuant grandement. A l'aide d'un sortilège, sa main émit quelques flammèches qui lui suffirent à éclairer immédiatement la pièce. Toute trace de joie avait disparu de son cœur. Elle avait laissé la place à une froide résolution, teintée d'inquiétude.

Lezard Valeth ouvrit les yeux, tendit l'oreille, et remarqua immédiatement ce qui n'allait pas. En plus de ce curieux courant d'air, la porte de son laboratoire était ouverte. Pire, elle n'était pas ouverte comme elle aurait dû l'être : l'apparent bloc de marbre était désormais encastré dans le mur, alors qu'il aurait simplement dû disparaître.

Lezard Valeth était immobile, scrutant calmement l'embrasure de la porte. Une respiration qui n'était pas la sienne se fit entendre, sourde et lente. Le cercle magique tracé au sol, afin de protéger la pièce des intrusions ne se déclenchait pas. Ce qu'il voyait et entendait ne pouvait pas se produire. Du moins, jusqu'à ce moment précis.

Lezard Valeth comprit qu'il était découvert. Par qui ou par quoi, il n'en savait encore rien, mais il était en danger. Un sentiment d'inquiétude grandissait en lui à chaque instant. Il prit sa décision en quelques instants. Après tout, depuis qu'il avait créé la pierre philosophale, ce laboratoire sous-terrain n'était plus utile.

Il se hâta d'attraper la fiole contenant la précieuse essence, ainsi que quelques éléments alchimiques de sa composition, avant de les placer dans l'une des nombreuses poches de son manteau, et de vérifier la présence de son carnet de notes. Il était observé, même s'il ne pouvait en déterminer la cause, et tentait de faire au plus vite, pressé par cette étrange respiration pesante.

Il fut prêt en quelques secondes, et passa immédiatement à l'action :
"Fire Storm !"
Le sortilège fit effet immédiatement, et dans une forte explosion, le laboratoire s'embrasa. Quelques secondes plus tard, Lezard Valeth avait disparu.

Ce jour-là, il avait été pris de court. Il s'était juré de ne plus baisser sa garde, d'autant que l'entité qui l'avait découvert n'était pas humaine. Il s'agissait là d'une force qui, pour l'instant, le dépassait. Ainsi, il doutait d'avoir pu détruire la créature (ou le créateur...) dans l'incendie qui avait ravagé les égouts, et résolut de découvrir son identité, afin de pouvoir contrer rapidement cette menace imprévue.

Il avait détruit sans aucun état d'âme le lieu où il avait vécu durant quatre longues années, et décida de changer de cache plus régulièrement, afin de moins attirer l'attention. Du moins, s'il parvenait à échapper à ses poursuivants... Il s'agissait d'un défi à sa hauteur. Un rictus méprisant se forma sur son visage lorsqu'il arriva loin en dehors des remparts de la ville.


Dernière édition par Lezard Valeth le Ven 24 Sep - 18:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Comment un complot débuta.   Ven 17 Sep - 19:26

- N'est-il pas amusant?
- Oh si! oh si!
- N'est-il pas amusant?
- Oh si! Oh si!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment un complot débuta.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment un complot débuta.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment contrer un mumak?
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Notes à Préval: comment corriger un déficit budgétaire???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [RP] Zadir :: Le Quartier Moderne :: Les Egouts-
Sauter vers: