AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Sujets similaires

    Partagez | 
     

     Ad augusta per angusta

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
    AuteurMessage
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Ad augusta per angusta   Jeu 23 Sep - 15:14

    sujet en relation : http://zadir.forumactif.org/l-usine-f17/aut-caesar-aut-nihil-t116.htm

    Matin.

    Ville.

    Animation dans les rues.

    Palais.

    Marbre.

    Résonance des pas dans les couloirs.

    Bruit des papiers et des fonctionnaires au travail.

    Pas de silence.


    Il était venu en calèche, accompagné de deux gardes de son service de sécurité, tout deux vêtus de noir et armés de sabre. Ils restèrent à garder la calèche pendant que Droch, vêtu de son complet beige, faisait ce qu'il avait à faire. A l'entrée, il donna aux soldats du Palais son revolver, son sabre, sa dague et sa canne. Puis il partit vers la plus haute autorité militaire avec qui il avait prit rendez vous (et qui avait le temps de le recevoir). Au programme convenu aujourd'hui, la négociation d'un groupe d'exploration et prospection minière géré par Droch, ainsi que la possibilité d'avoir une force de défense autonome au sein de l'usine gérée elle aussi par Droch. Il souhaitait aussi aborder la possibilité de devenir directeur général de l'usine, et remplacer le vieux gâteux qui lui sert de supérieur.

    Bien entendu, tout cela se faisait dans le dos du directeur général, mais l'armée sait être discrète.

    Il était dans un long couloir éclairé par le soleil, en face d'une porte massive de bois finement travaillé. Un soldat entra annoncer sa présence. Droch attendait son retour, et était curieux de savoir qui serait la personne avec qui il allait discuter. La poignée de la porte pivota sur son axe, il allait savoir.


    Dernière édition par Feramin Droch le Mar 12 Oct - 10:17, édité 1 fois (Raison : mise en place "sujet en relation")
    Revenir en haut Aller en bas
    Les Dieux

    avatar

    Messages : 124
    Date d'inscription : 02/08/2010

    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Jeu 23 Sep - 20:32

    (Tu n'as pas de chance, la personne qui s'occupe de l'Armée n'a pas encore eu le temps de faire son personnage :p
    (Enfin... Je connais assez son background, pour pouvoir l'incarner pour dépanner =))



    La porte s'ouvrit sur un bureau administratif dans un état plus que douteux. Non pas qu'il était sale mais il était victime d'un désordre probablement chronique. C'était néanmoins justifié et excusé (en partie) à cause de la personnalité un peu... négligé du propriétaire des lieux. Allons bon! Un chef de l'armée se doit d'être rigoureux! Fort! Rempli de droiture et de sagesse! Pas toujours...

    La personne qui passait la plus grande partie de son temps ici, était un être très grand, très fort et très... simple.
    simple dans le sens qu'il cognait et après (et seulement après!) il se questionnait pour adopter la meilleure façon d'agir sans commettre de bavure. La chose était ardue en connaissance des antécédents de cette grande (et unique!) pensée.

    Le Chef Militaire était un soldat. Un vrai. Pas un de ces eunuques qui s'engagent dans les rangs militaires pour voir du pays.
    Un vrai de la vraie.
    Son physique, imposant, était du vrai. Son manque de lumière aussi.

    Mais tout de même, on l'aimait bien.
    Il tapait fort mais on l'aimait bien.
    On l'aimait bien car il tapait fort.

    Il était un peu... têtu aussi.
    Il aimait avoir raison.
    Il avait raison, toujours, tout le temps.
    Et quand ce n'était pas le cas, il tapait fort.

    Mais bon. C'est donc avec tous ces qualificatifs, que le Général hurla de sa voix douce hurla:

    - Qu'EST-CE QUE VOUS ME VOULEZ VOUS?!
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Jeu 23 Sep - 21:11

    Tempérament sévère et droiture militaire, Feramin Droch, martial, se mit en face du bureau et estima le général du regard. Il inclina la tête en guise de salut, baissa les yeux. Soumis. Ce genre de personnes attendait des réponses rapide, claire et détaillée; il n'allait pas lui faire perdre son temps.

    - Mon Général. Je suis Féramin Droch, ingénieur dans l'armement et directeur du service production de l'usine. Si je viens vous voir et pas un autre c'est parce que j'ai beaucoup plus confiance en l'armée qu'en l'administration zadirienne. Trois raisons m'amènent ici; L'usine a besoin d'un service de sécurité autonome de façon à avoir un fonctionnement optimal. La deuxième raison est la composition d'un groupe d'explorateur et de prospecteurs miniers pour chercher des gisements dans le désert. La troisième concerne le remplacement du directeur général actuel par quelqu'un de plus compétent.

    La première raison est très importante à mes yeux. Plus nous développons de nouvelles armes, plus nous risquons de voir des espions et des voleurs. Or, l'armée n'a pas pour vocation de jouer aux gendarmes et aux voleurs, et ne peut pas non plus perdre son temps à laisser des gendarmes aux entrées quand ces troupes pourraient être utile ailleurs et vous permettrait de vous concentrer sur des objectifs honorable. Il est plus pratique de gérer le personnel, les tours de garde, les zones à risque, l'embauche, etc. de façon autonome car nous savons ce dont nous avons besoin sur ces sujets sensible. C'est pourquoi je pense que vous ne seriez pas contre l'installation d'un service de sécurité privé autonome au sein de l'usine.

    Nous souhaitons aussi envoyer une équipe d'explorateurs et de prospecteurs miniers dans le désert pendant deux mois. Nous avons besoin de gisements de fer, de cuivre, de charbon, etc... de trouver des filons de bonne qualité; l'acier que nous produisons actuellement est peut être correct aujourd'hui dans des armes de combat, mais nous pouvons faire beaucoup mieux avec de meilleures ressources. Un homme de mon service travaille actuellement sur la composition d'une équipe et les zones géographique à étudier, ce qui vous épargnera tout ce travail. Si vous êtes d'accord, vous pouvez fournir l'équipement, l'escorte et le savoir faire de vos hommes pour protéger l'expédition. Tout le monde y sera gagnant.

    Le dernier point que je vais aborder est officieux. En effet, je trouve que le directeur général en place n'est pas à sa place, il est mou, n'a pas le charisme pour diriger des équipes, et je suis souvent le levier de la recherche scientifique. Il serait intéressant que cet homme soit remplacé par quelqu'un de dynamique, et plus efficace; je le considère comme un poids lourd qui ralentit toutes les démarches. Vous feriez un très bon choix en décidant de nommer quelqu'un qui connait le métier pour le remplacer.

    Qu'en pensez vous?


    Dernière édition par Feramin Droch le Jeu 23 Sep - 21:46, édité 1 fois (Raison : Eclaircissement d'argument)
    Revenir en haut Aller en bas
    Les Dieux

    avatar

    Messages : 124
    Date d'inscription : 02/08/2010

    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Ven 24 Sep - 21:44

    Le Général écouta le discours prononcé de A à Z et ce, même si son regard froid, dur, verdâtre, implacable, ne paraissait pas cerner l'ensemble des concepts abordés par Feramin Droch.
    Avec songes, il se frotta le menton et parrut être victime d'horribles réflexions qui devaient trés probablement, torturer son cerveau atrofié.

    - Alors... Vous êtes en train de me demander... de...

    Sa voix se perdit dans ses pensées speudo-intellectuelles.

    - Pour votre premiére proposition... Je suis d'accord avec vous et il faudra s'arranger pour organiser quelque chose d'efficace à ce sujet. Il faudra voir dans mes rangs qui seraient volontaires pour participer à cela. Ou alors, il serait possible de recruter hors des rangs de l'Armée... Cela permetterait une plus grande qualité de service et plus d'objectivité.

    Nouvelle pause afin de se remémorer les points vus pendant le monologue du Colon de l'Usine.

    - Pour votre deuxiéme proposition... Je suis également d'accord. Votre travail n'est pas de protéger les hommes, voilà bien une tâche pour l'Armée. Il faudra tout de même voir avec l'Administration pour les autorisation d'exploitation et de construction industrielle.

    Nouveau blanc.

    - Enfin... Ce n'est pas à moi que revient la mission de changer la place des Hauts Dirigeants de Zadir. Il faudrait aller voir l'Administration ou encore les services sociaux de l'Usine. Navré.

    Un débat était visiblement à lancer pour pouvoir développer et convraincre.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Ven 24 Sep - 23:43

    Il était un peu plus soulagé, il décontracta sensiblement ses muscles. Décidément, cela se passait mieux que ce qu'il avait pensé. Mais le dernier point est le plus critique d'entre tous, le plus important et le plus délicat à ses yeux; celui qui lui donnerait un pouvoir considérable au sein de l'usine. Mais c'est ainsi, ad augusta per angusta. Son cerveau travaillait vite et bien.

    -Mon général, j'apprécie votre soutient, et je n'oublierais pas de faire les démarches nécessaires auprès de l'administration. Cependant, j'aimerais insister sur le point du directeur général. Vous êtes le plus à même de savoir comment un service doit fonctionner pour être efficace, vous êtes le plus à même de savoir ce dont l'usine a besoin. Le fonctionnement d'une entreprise est hiérarchique, un patron, des cadres, des ouvriers. Mais pour que le bas fonctionne il faut que la tête soit efficace. Celle que nous avons actuellement n'est pas à sa place.

    Je comprends que vous soyez impuissant sur un sujet qui touche un domaine que vous ne contrôlez pas. Mais je souhaiterais vous demander conseil; à ma place, que feriez vous?
    Revenir en haut Aller en bas
    Les Dieux

    avatar

    Messages : 124
    Date d'inscription : 02/08/2010

    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Sam 25 Sep - 10:13

    Déjà, le Général des Armées s'était à nouveau plongé dans ses dossiers militaires et/ou administratifs.
    En même temps, il reprenait sa manie de concentration qui était de jouer et de tripotter un petit couteau à cran.

    Il écoutait encore un peu le discours du Sidasien puis il perdit le fil des mots et se détacha de tout pour vérifier que son rapport ne contenait aucune (grosse) fautes de synthaxe.

    Il répondit néanmoins à la derniére question posée:

    - Ji'rais me plaindre à l'Administration.
    La sortie est derriére vous.


    Un soldat, un vrai de la vraie.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Invité
    Invité



    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   Sam 25 Sep - 11:06

    Droch serra les dents et se retint de lever les yeux au ciel, il se contenta de ces quelque mots, toujours aussi poli et diplomate, essayant de ne pas trahir ses pensées intérieure.

    - A vos ordres mon général. Je vous souhaite de passer une bonne journée.

    Et sur ce, d'autant plus martial qu'il était énervé, il sortit par la grande porte.

    Une fois passée et celle ci refermée, il sera les poings. Bien sur qu'il allait se plaindre. Mais il avait en horreur l'idée de devoir aller voir cette espèce de bonne femme incapable, la Mégère, la "Sultane", qu'il détestait d'autant plus qu'elle était au pouvoir qu'elle était une femme. Les deux ensemble ne font pas bon ménage.

    Mais après tout, il avait déjà obtenu ce qu'il voulait sur deux points. Maintenant il fallait éjecter le directeur général. L'administration, ou le poison, au choix. Mais quand c'est légal, il y a l'avantage que ça ne vous retombe pas dessus.

    Allons voir la Mégère. Mais plus tard, je temps de préparer un argumentaire en béton armé.

    Et reprenant ses affaires, sa calèche l'emmena vers d'autres horizons.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Ad augusta per angusta   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Ad augusta per angusta
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » 01.02/09.C.Les rues de Las Vegas {Ou comment marcher tout seul le soir}

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Zadir :: [RP] Zadir :: Le Palais :: Les Bureaux Administratifs-
    Sauter vers: