AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelques heures de repos...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Quelques heures de repos...   Mar 30 Nov - 19:56

[Sujet lié : http://zadir.forumactif.org/le-tombeau-de-kamec-f26/un-terrible-duo-t146-15.htm#753]

Lezard Valeth descendit lentement l'échelle qui le menait dans les souterrains de la ville lorsque l'odeur putride et malheureusement familière assaillit ses narines.

Il avait passé quatre années dans les égouts, occupant la plupart du temps un petit laboratoire qu'il avait aménagé dans une pièce secondaire. Ainsi, il avait passé des milliers d'heures à étudier magie et alchimie, découvrant d'innombrables secrets qui lui avaient permis d'obtenir la puissance qu'il détenait à présent. Il avait dû, à contre-cœur, détruire cette pièce plusieurs jours auparavant, lorsque sa cachette avait été découverte par une entité qu'il soupçonnait fortement d'être d'origine divine.

Le lendemain, il s'était rendu dans les colonies agricoles et y avait créé un homoncule monstrueux qu'il avait nommé Bellion. L'arrivée du Seigneur des Vents l'avait interrompu dans ses expérimentations, et il avait dû téléporter rapidement l'humanoïde dans un endroit familier, à savoir les égouts.

Les événements qui avaient suivis, sur la colonie agricole et dans le Tombeau de Kamec, avaient fait passer Lezard Valeth du statut d'homme recherché pour de multiples assassinats à celui d'hérétique dangereux. Il était à présent recherché par toute l'armée, et devrait être particulièrement discret lors de ses promenades en ville. Il devait pouvoir se défendre sans user de sa magie, qui le trahirait immédiatement. Il s'était donc rendu au souk, où il avait fait l'achat d'un court glaive ainsi que d'un poignard.

Étant de constitution faible, Lezard Valeth ne ferait qu'un piètre combattant au corps-à-corps, mais quelques lames seraient toujours utiles en cas de problème.

Au détour d'un couloir, il arriva devant une porte calcinée. La porte du laboratoire qui avait été livré aux flammes. Il poussa la porte et entra dans une pièce entièrement détruite. La trappe au sol était toujours là, cependant, et il la souleva avant de descendre dans la pièce du dessous. Le puissant homoncule y dormait profondément, recroquevillé contre le mur. Sa constitution lui permettait de demeurer de nombreux jours sans manger, et il ne semblait pas en mauvaise santé.

Lezard Valeth jeta bruyamment les deux armes récemment acquises sur le sol, ce qui eut pour effet de réveiller la bête. Elle grogna, ouvrit un seul œil vitreux et vit son maître. Elle marmonna quelques mots incompréhensibles avant de se rendormir. Cette créature se révèlerait très utile, à un moment ou à un autre.

Le glaive et le poignard n'étaient pas de bonne qualité, car acquis pour quelques pièces. Il convenait donc de les renforcer, ce à quoi s'attela Lezard Valeth pendant une partie de la nuit. Il renforça gardes et lames via l'alchimie, procédé long mais peut compliqué, et arriva finalement au résultat escompté. Les deux lames étaient théoriquement presque indestructibles, et leur tranchant était à présent beaucoup plus affuté. Elles pourraient couper de nombreuses matières, mais pas toutes malheureusement.

Son travail terminé, il s'assoupit. A son réveil, plusieures heures plus tard, il accrocha le glaive à sa ceinture et glissa le poignard dans sa manche droite. L'homoncule était à présent bien réveillé, et l'observait d'un œil inexpressif, attendant les ordres. Lezard Valeth l'ignora et sortit du laboratoire.

Il emprunta le même chemin que la veille, prenant soin d'éviter les quelques fidèles de Sidas qui rôdaient dans les parages, et monta l'échelle, se dirigeant vers la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quelques heures de repos...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quelques heures de la grande réunion (PV Sin)
» Carl Neill a raté sa sélection de quelques heures
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Sacrements, Pastorale, Confessions à toute heures, Bureau de Gwendoline Von Wittelsbach.
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [RP] Zadir :: Le Quartier Moderne :: Les Egouts-
Sauter vers: