AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chat

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Mar 14 Déc - 21:37

Je sens un douce ondée me secouer le pelage. J'émerge péniblement de mon sommeil.
Une patte ...
Deux pattes...
Trois pattes...
Quatre pattes...
Une queue...
Cette vérification terminer je peux ouvrir les yeux.
Tiens les désert de mon rêve est plus petit se matin... je rêve encore?
Je ferme les yeux une fois, deux fois, rien n'y fais... la place pleine de poussière bleue reste a cette place!
Un sentiment que je ne connais plus depuis longtemps m'envahie soudain.
La PEUR! ...
Je gonfle un peu mon pelage et ainsi que ma taille pour me rassurer et aussi pour en imposer pour tenter d'effrayer les éventuels prédateurs de ce lieu étrange.
...
...
...
Voyant que rien ni personne ne s'occupe de moi, je saute sur le poteau en bois ainsi je suis hors d'atteinte.
Je m'assoie et commence ma toilette ... toute cette poussière bleue sur mes poils >_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Jeu 16 Déc - 20:36

Lezard Valeth apparut à proximité de la Grande Place du Palais, dans une rue adjacente relativement mal éclairée.

Il doutait que qui que ce soit puisse le surprendre à une heure si avancée de la nuit, mais il rabattit tout de même son capuchon sur la tête, avant de s'avancer dans la lumière de la place.

Lors de ses heures de lecture à Célestia, il s'était rendu compte d'un fait capital dans sa recherche de la matière divine. Jusque là, il avait envisagé l'existence des dieux et la matière qui les composait selon une dualité des mondes : le visible et l'invisible. En tant que pays créé par les Dieux, Lezard Valeth n'avait recherché des signes de leur présence nulle part ailleurs qu'à Zadir même, négligeant totalement la multitude des mondes dont les Nouveaux Colons étaient issus.

Il avait remarqué son erreur grâce à un vieux grimoire traitant de l'alchimie sous trois angles : le recréation d'un matériau à la formule chimique déjà connue, la création d'un nouveau matériau, et la création d'un matériau à l'aide d'éléments inexistants à Zadir, mais considérés comme présents dans d'autres mondes.

D'autres mondes. Les dieux possédaient le pouvoir de déplacer les autochtones de leur monde d'origine à celui de Zadir. Leur existence ne s'appuyait donc pas sur une dualité entre le visible et l'invisible, mais bel et bien sur une multiplicité des mondes. Ceux-ci vivaient vraisemblablement dans chaque univers, ou avaient la possibilité de voyager entre eux. Or, jamais dans l'histoire de Zadir, malgré les nombreux mages, alchimistes et scientifiques qui s'y étaient essayés, jamais personne n'avait pu recréer ne serait-ce qu'un ersatz du phénomène de transport entre les mondes. Un transport dans un même espace-temps était parfaitement faisable, mais entre deux espaces-temps différents...

Il semblerait qu'un tel pouvoir ait, encore une fois, un lien avec la matière divine que Lezard Valeth avait ressenti à plusieurs reprises, et qu'il cherchait à présent à reproduire.

Et si cette théorie se vérifiait, un lieu régulièrement affecté par ces déplacements "inter-continuums spatiotemporels" serait également régulièrement soumis à l'action de la matière divine, qui pourrait d'ailleurs s'y trouver en des quantités telles qu'elles pourraient même être étudiées.

C'est pourquoi, en cet instant, Lezard Valeth se dirigeait vers l'un des lieux les plus importants du système zadirien, lieu d'arrivée des Nouveaux Colons : le Katiik.

Situé à l'ombre du Palais de la Sultane, il ne s'agissait, du moins en apparence, que d'une vulgaire dalle de pierre brute, légèrement surélevée.

Lezard Valeth s'avança, s'accroupit sur la dalle, et après avoir vérifié que personne ne l'épiait alentours. Seul un simple chat l'observe depuis le haut d'un poteau. Il se concentra, se laissant envahir par les énergies présentes dans ce lieu si particulier.

La matière divine était bien là. En proportions particulièrement élevées, quoique insuffisantes pour être étudiées correctement, comme il s'y attendait. La pierre n'était qu'un réceptacle, la matière divine n'agissant pas directement sur elle, mais sur les Nouveaux Colons.

Étudier un Nouveau Colon fraîchement débarqué et donc encore imprégné d'énergie divine pourrait donc se révéler particulièrement instructif. Mais pour cela, il fallait se trouver à cet endroit au moment précis où l'un d'entre eux apparaîtrait, et parvenir à le faire disparaître discrètement avant l'arrivée des fonctionnaires concernés.

Lezard Valeth avisa une bouche d'égouts à proximité, et s'y glissa prestement. Il aurait tout le temps de réfléchir à la manière de procéder d'ici l'arrivée du prochain élu des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Fonctionnaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Jeu 16 Déc - 21:54

Provenant du palais, le Fonctionnaire accourut sur le Katiik.
Il avait senti la présence d'un Nouveau Colon et fut trés vite réjouie en voyant l'adorable petite bouille de poils qui gardait le symbole des dieux.

Il ne put s'empêcher de se pencher pour receuillir la petite chose toute mignonne dans ses bras.
Il l'eména avec lui dans son bureau, au palais, dans lequel il le déposa par terre.

Comme le voulaient les procédures, le Fonctionnaire tendit au Nouveau Colon une fiche d'identité à remplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Jeu 16 Déc - 22:17

Un petit homme vient de m'emmener avec lui dans un grand bâtiment.
Il me posa au sol. Je saute directement sur un fauteuil poussiéreux mais confortable.
Il parut fouiller un gros tas de feuille et me tendit un bout de carton.
Je le regarde avec un certain étonnement puis...
" Miaou?! "
j'attrape ce bout de carton et commence a jouer avec. Je m'amuse a le faire sauter entre mes pattes
et je commence à le mordiller.
Je commence à m'ennuyer. Je me lève, descend du fauteuil et je commence mon exploration de la pièce dans laquelle
le curieux petit homme m'a emmener.
C'est une petite pièce poussiéreuse mais chaleureuse tout comme son propriétaire.

Un point noir s'agite en hauteur.
Droite...
Gauche...
Droite...
Gauche...
La chose noire qui s'agite semble m'inviter à jouer avec elle.
Comme elle est inaccessible je décide alors de grandir un peu histoire de pouvoir l'atteindre.
Ma taille atteint les 1.50m quand enfin je peu voir cette chose noire dans le coin de la pièce.
Une araignée de la taille de nos scarabée (environ 3cm) de mon monde. Je l'attrape et je la mange!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Ven 17 Déc - 21:33

A peine avait-il refermé la bouche d'égout qu'il la ressentit. L'énergie divine. Puissante, et en mouvement. La chance lui souriait, il n'espérait pas attendre si peu pour voir l'arrivée d'un Nouveau Colon.

Lezard Valeth souleva lentement la plaque de métal qui le séparait de la Grande Place, et observa discrètement la scène qui se déroulait sous ses yeux. Un fonctionnaire chauve et bedonnant accourait depuis le palais, et semblait se diriger vers... le chat. Ce simple chat, dormant sur un poteau quelques secondes auparavant. Il était descendu de son perchoir, et se dirigeait à présent vers l'homme affolé, qui le cueillit dans ses bras avant de faire demi-tour.

Le chat ? Un Nouveau Colon ? Cette idée ne l'avait même pas effleuré lorsqu'il l'avait aperçu. De plus, obnubilé par l'énergie dégagée par le Katiik, Lezard Valeth n'avait pas prêté attention aux flux environnants, et n'avait donc pas remarqué la matière divine émanant du félin endormi. En revanche, lorsque celui-ci s'était mis en mouvement, l'évidence de la présence d'une telle quantité d'énergie s'était manifestée brutalement.

Et à présent, le sujet d'étude potentiel avait été emporté en plein cœur du Palais. Or, une telle opportunité ne se représenterait peut-être pas avant longtemps. Lezard Valeth ne souhaitait pas attirer l'attention de l'armée, mais la fin justifie les moyens.

Ainsi donc, étant donné la nature du Nouveau Colon qu'il recherchait, il jugea qu'un appât ne serait pas de trop. Il ne souhaitait pas agresser son futur sujet d'expérience, car la mort de l'individu pourrait avoir des conséquences néfastes sur la présence de matière divine. C'est pourquoi, via un sortilège de déplacement, Lezard Valeth fit venir depuis Célestia deux beaux poissons qui lui permettraient d'attirer le félin, puis les glissa dans sa poche.

Les sortilèges de déplacements "inverses", qui permettaient de transporter un objet vers le lanceur, ne pouvaient fonctionner que sur de petits objets, provenant d'endroits que l'on connaissait bien. Le transport d'objet beaucoup plus massif était théoriquement possible, mais la dépense d'énergie serait trop importante.

Armé de ses appâts et tout en restant dans l'ombre, Lezard Valeth s'approcha le plus possible de l'entrée du Palais, et constata qu'elle était fortement gardée. Il pourrait entrer en force, mais cela ne ferait qu'alerter le reste de la garde et compromettre ses plans.

L'architecture du siège du Sultanat était particulièrement luxueuse, et ne destinait pas le bâtiment à une quelconque tâche défensive. Les entrées étaient multiples, et n'importe qui pouvait facilement y pénétrer à l'insu des gardes. Évidemment, la sécurité se renforçait à mesure que l'on s'approchait de la salle du trône et des quartiers de la Sultane, mais elle n'était pas très utile en ce qui concernait l'enceinte extérieure. Partie du bâtiment où se trouvaient justement les bureaux destinés à l'accueil des Nouveaux Colons.

Lezard Valeth disposait de quelques connaissances quant à l'agencement des pièces et le trajet à suivre pour parvenir à son but, grâce à plusieurs visites qu'il avait effectuées au Palais, alors qu'il était l'élève favori d'une éminente spécialiste de l'Académie. Malheureusement, ces menues connaissances ne seraient pas suffisantes pour tenter un sortilège de transport dans l'espace, la précision du déplacement en dépendant en grande partie.

Les bureaux en question se situaient non loin de la grande porte, un détour serait inutile. Il fallait tromper les gardes. Ou tout simplement les priver de la vue pendant quelques secondes. Et pour ce faire, il suffisait de lancer un sortilège élémentaire de lumière réduit à sa plus faible puissance.

-Lightning Bolt.

Il y eut alors un flash de lumière particulièrement intense, ayant pour origine un point situé à quelques centimètres du visage des gardes. Ceux-ci furent instantanément éblouis, et Lezard Valeth en profita pour passer rapidement la porte, avant de se diriger au pas de course vers les bureaux, suivant la trace laissée par la matière divine pour localiser plus facilement sa proie. Les soldats récupéreraient rapidement la vue, et rechercheraient probablement l'origine de ce phénomène. Il devait agir vite.

La nuit aidant, il ne croisa personne dans les couloirs et atteint rapidement l'endroit recherché. Il jeta un œil dans la pièce, et vit le fonctionnaire rencontré plus tôt, assis à son bureau et observant un coin de la pièce, l'un air interloqué. Lezard Valeth entra dans la pièce et tendit la main en direction de l'homme étonné par ce qu'il voyait.

-Stone Torch.

Un nuage de vapeurs nauséabondes se constitua autour du fonctionnaire, qui s'écroula, asphyxié. Il n'en mourrait pas, il ne s'agissait que de gaz peu dangereux, qui agissaient néanmoins rapidement et provoquaient une perte de connaissance lorsqu'ils étaient inhalés.

Il se tourna alors vers le petit chat, qui l'attendait sagement dans un coin de la pièce. Il comprit alors la raison de l'étonnement du fonctionnaire. Le chat avait grandi. Tant et si bien qu'il ne pouvait même plus être qualifié de chat. Lezard Valeth sortit néanmoins un poisson de sa poche, et le tendit au félin en évitant soigneusement de croiser son regard, de peur que celui-ci se sente menacé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Sam 18 Déc - 12:14

(HRP: Merci pour l'idée!)

La particularité du palais était soit, son manque de garde mais aussi la puissance de ses soldats. Il y avait peu d'hommes mais beaucoup de qualité derriére.
Tous les gardiens du palais avaient connu un entrainement physique et intellectuel particulier qui leurs permettaient de subbir toutes sortes d'épreuves plus ou moins inhabituelles. Ils faisaient partie de l'élite de l'Armée et connaissaient les techniques magique, alchimiques et de combats éloignés comme rapprochés. Aussi, leur métabolisme était parfaitement adapté à la prise de la fiole "Force" et par conséquent, pouvaient en avaler plusieurs à la suite sans risquer de perdre la vie.
Naturellement, en bonne élite qui se respecte, l'équipement qu'elle avait était de largement supérieure à ceux qu'on pouvait trouver chez le commun des mortels. Ils possédaient ainsi des armes de jet automatiques, une multitue de fioles réservée à ce corps d'armée ainsi que diverses runes sur tout le corps pour utiliser la magie.

Parmi les quelques gardes qui surveillaient la porte d'honneur du palais, deux étaient essentiellement reconnus pour leur capacités d'investigation, de traque et de capture des intrus. Les autres servaient surtout pour les guets et pouvaient rester éveiller de longues journées tout en gardant leur précieuse capacité de vue de jour comme de nuit.

Ce fut donc, ce groupe qui fut aveuglé par le sort.
Cependant, le seul qui put réagir trés vite fut l'être ont flair trés devéloppé. Malgré son manque de visibilité sa capacité olfactive lui permit de savoir où aller et de traquer sa proie.
En effet, étant un garde du Palais, il connaissait toutes les odeurs des lieux (même celle de poussière que les Nouveaux Colons avaient lorsqu'ils allaient au Bureau du Fonctionnaire) sauf une seule: celle qui était passée à côté de son groupe et qui l'avait probablement aveuglé.

L'être cannin n'hésita pas.
Guidé par son odorat, il cavala au travers des couloirs en secouant diverses potions entre ses pattes: une qui cumulait à la fois une augmentation de la force, de la vitesse et des réflexes et d'autres potions servant à immobiliser un quelconque adversaire ou à l'attaquer au besoin.
A mesure que l'odeur de l'inconnu se rapprochait, une nouvelle montait à son nez: on aurait dit celle qu'on retrouvait dans la composition de poisons. Alors, dans sa course folle, il interpela en silence quelques gardes (d'élite eux aussi) dont il connaissait l'emplacement, leurs expliqua rapdiement la situation, et les laissa agir à sa place, son odorat trop développé étant devenu un handicap.

Un premier garde courut chercher en silence de l'aide et appeler, toujours en silence, des renforts.
Deux autres gardes prirent les fioles pré-chargées de l'être canin, se cachérent le bas du visage dans un tissu, se positionnérent devant la porte du bureau du Fonctionnaire et attendirent le signal de l'être canin qui attendait avec d'autres à chaque sortie possible. Tous avaient avalé une fiole spéciale de Force. Il y avait en tout 6 gardes et le reste de l'élite veillaient attentivement au moindre incident.

Tout se passa ensuite trés rapidement.
La porte du bureau fut défoncée.
Les deux gardes masqués entrérent dans le palais en lançant les fioles de Sommeil.
Tout s'était passé sans un bruit.
Les quelques fioles lancées agissaient immédiatement et endormaient quiconque en respirait le contenu pendant 15 et 30 bonnes minutes.
Et déjà, des potions d'explosion étaient prêtes à être lancées.
Peu importe les morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Fonctionnaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Mar 21 Déc - 12:39

Tout se passa trés vite: un inconnu pénétra dans le Bureau lui lança on ne sait trés quoi et ce fut le noir total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chat

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Ven 24 Déc - 14:08

Je sentais qu'il allait se passer quelque chose de grave. Mais je n'arrivais pas a savoir quoi.
L'air autour de moi s'agitait comme si elle essayait de me prévenir d'un danger.
Le temps que je me retourne je vis des fioles volées à travers de la pièce.
Curieux je tente de les approcher mais au moment où elles touchèrent le sol elles explosèrent
en libérant un gaz rose. J'essaye d'éviter ce nuage mais il s'est répandu dans toute la pièce en quelque seconde.
Forcé de respirer pour ne pas mourir asphyxié, j'aspire une grande bouffée de ce nuage.
Soudain mes membres deviennent tout mous, je vois trouble!
"Miaaaa??!"
Je vois des formes se profiler dans les nuages je tente de les approcher mais je m'écroule de fatigue.
"Miaaaa... ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Mer 5 Jan - 17:37

Étrangement, le fameux chat s'était totalement désintéressé de l'offrande qui lui était faite. Il semblait au contraire troublé, comme si quelque chose le mettait mal à l'aise.

Des fioles volèrent à travers la pièce et s'écrasèrent sur le sol, libérant un gaz rose, épais et nauséabond. En tant qu'alchimiste de très haut niveau, Lezard Valeth connaissait parfaitement l'origine de ce gaz, une potion de Sommeil. Et parfaitement exécutée, qui plus est.

Il avait été naïf de sous-estimer à ce point les soldats du Palais. Après tout, il s'agissait de l'élite, des meilleurs guerriers du pays. Ils étaient bien équipés, et l'avaient à présent pris au dépourvu.

Le gaz envahit rapidement la pièce, et Lezard Valeth se couvrit le nez et la bouche avec sa manche, afin de ne pas l'inhaler. Il ne tiendrait pas.

Fort heureusement, même s'il était capturé, aucun de ses futurs geôliers ne parviendrait à le reconnaître. Les portraits-robots diffusés peu de temps après le massacre de l'Académie ne présentaient plus suffisamment de ressemblances avec son faciès actuel.

Seul un académicien serait capable de l'identifier, et ceux-ci n'étaient certainement pas autorisés à parcourir les cachots.

D'autant qu'un homme dont le seul crime était une entrée par effraction dans les bureaux administratifs ne serait pas traité de la même façon qu'un accusé d'homicide volontaire.

Et même s'il était reconnu, il serait stupide d'exécuter l'un des derniers grands mages, susceptible d'apporter une très forte contribution à l'état...

Sûr de ses chances de s'évader sans encombre, Lezard Valeth inspira une grande bouffée d'air frais, avant de s'effondrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   Sam 8 Jan - 17:38

Les deux soldats avec un masque sur le visage et, par précaussion, ayant retenu leur respiration, observérent la salle ainsi que les membres qui s'écroulaient progressivement à l'intérieur.
Le fonctionnaire tomba puis le Nouveau Colon et enfin, ce fut le tour de l'inconnu.

Ils attendirent encore un peu, demandant à se que l'on surveille l'entrée deu bureau administratif et, ouvrant la fenêtre pour aérer la piéce.
La fumée se dissipa assez vite.

- Qu'on améne le Fonctionnaire et le Nouveau Colon a l'Infirmerie... Pour se qui est du magicien...

Un des gardes sortit une seringue de ses affaires et piqua le bras de l'étranger avec.
Une drogue lui fut injectée.

- Il va rester calme jusqu'à la fin de la nuit... On avisera ensuite si, oui ou non, on lui fait connaître les plaisirs de la dépendance... Emmenez-le dans une cellule assez profondément pour ne pas qu'il se fasse remarquer s'il s'amuse à magouiller avec ses pouvoirs magiques. Consultons aussi les Académiciens... Je pense qu'on en aura besoin pour canaliser la magie, ils doivent avoir des choses là-dessus... Ou, plus simplement, pour le disséquer pour savoir comment la magie fonctionne. Advienne que pourra pour cette saloperie.

On s'exécuta et prévena la Sultane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange   

Revenir en haut Aller en bas
 
fin de la chasse à l'entrecôte et début d'un monde ... étrange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Tableau de chasse des crânes
» Ouverture de la saison de la chasse
» Chasse au troll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [RP] Zadir :: Le Palais :: Katiik-
Sauter vers: