AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au fond de la prison

Aller en bas 
AuteurMessage
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Au fond de la prison   Sam 8 Jan - 17:45

Lezard Valeth fut balancé (ah si si, balancé) dans une des profondes cellules de la prison.
Réguliérement, on lui donnait des doses de drogue pour le tenir dans un état commateux qui lui rendait impossible toute prononciation de formule magiques etc.
Et si, la chance lui souriait et qu'il parvenait à s'enfuir de maniére magique, les effets de manque de la drogue ne tarderait pas à se faire sentir. Sauf que la drogue de l'Armée ne se trouvait qu'à l'Armée.

On attendait l'arrivée d'un ou d'académiciens pour tâcher de contrôler la puissance magique de l'homme.

Mieux vallait-il se protéger contre toutes éventualités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Mar 1 Fév - 22:07

Lezard Valeth reprenait conscience. Pour la troisième fois.

Moins de vingt-quatre heures auparavant, il avait été assailli puis capturé par la garde du Palais, avant d'être enfermé dans l'une des plus miteuses geôles de ce même Palais.

Il ne pouvait s'empêcher d'être admiratif envers les garants de la sécurité de l'exécutif, leur organisation sans faille ayant facilement réduit à néant tout espoir de s'échapper. Les qualités dont ces hommes avaient fait preuve dans les bureaux administratifs était réellement étonnantes, de même que l'arsenal utilisé.

Cette déconvenue avait d'ailleurs mis en évidence le principal point faible de Lezard Valeth. Lorsqu'il était susceptible de faire une découverte potentiellement essentielle, comme l'était la présence de matière divine sur le chat polymorphe, Lezard Valeth avait tendance à s'emballer et à sous-estimer les éventuels éléments perturbateurs. Et effectivement, il avait considéré ces fameux gardes comme de simples paysans enrôlés quelques semaines plus tôt, à l'instar des personnes incompétentes qu'il était aisé de trouver dans les forces de l'ordre, par exemple.

Toujours est-il que ses gardiens avaient poursuivi la neutralisation de toute forme de rébellion de sa part, lui injectant régulièrement de fortes de doses d'un puissant sédatif qui le maintenait dans l'inconscience pendant plusieurs heures. Lezard Valeth recouvrait un esprit clair peu de temps avant l'injection suivante, ce qui l'empêchait de concevoir tout plan d'évasion viable. Et si son esprit retrouvait ses moyens durant ces intervalles, son corps restait complètement engourdi et inutilisable.

Cependant, Lezard Valeth restait confiant quant à son avenir. Il n'avait commis qu'un délit mineur, ce qui le mettait à l'abri des sanctions les plus graves. Sa nature de magicien, raison pour laquelle il était maintenu dans un coma artificiel, était plus gênante. Les soldats feraient probablement intervenir un ou plusieurs académiciens, qui, s'ils avaient le malheur de l'identifier en tant que responsable d'un massacre survenu quelques années auparavant, pourraient se révéler particulièrement nuisibles.

Le bruit de la porte grinçant sur ses gonds retentit, plus tôt qu'à l'accoutumée. Lezard Valeth entrouvrit les yeux, et put discerner la silhouette d'un soldat se penchant sur lui, un curieux instrument à la main. L'étrange outil était constitué d'une longue et fine pièce de métal, ainsi que d'un petit compteur. L'homme le passa plusieurs fois au dessus du corps étendu de Lezard Valeth, jusqu'à ce que la flèche du compteur s'emballe, avant qu'un fort grésillement se fasse entendre. L'instrument avait implosé.

-Le compteur s'est brisé ! Trop utilisé, je pense... Ramène le modèle au-dessus !

Le second soldat revint dans la pièce quelques secondes plus tard, apportant le même genre d'instrument, mais beaucoup plus grand. La même réaction se produisit, le compteur implosa. L'homme ne réagit pas tout de suite. Il sembla réfléchir un moment, avant d'annoncer à son partenaire :

-Va chercher le dernier.

Troisième examen, à l'aide d'un nouvel instrument. Et nouvelle implosion. Les deux soldats entamèrent alors un conciliabule, l'air plus que jamais soupçonneux.

-Quelles sont les chances pour que trois compteurs magitechnologiques implosent de la sorte ?

Les yeux trop fatigués pour discerner autre chose que la forme de l'objet, Lezard Valeth n'avait pu mettre un nom sur l'objet utilisé. Un compteur magitechnologique était un instrument de haute précision : il permettait la mesure plus ou moins précise du potentiel magique dans n'importe quel corps, qu'il soit inerte ou non et quel que soit sa matière. Or, ces compteurs étaient connus comme étant particulièrement fragile, à tel point qu'une quantité d'énergie dépassant largement leur capacité pouvait provoquer leur destruction.

Lezard Valeth avait brisé trois compteurs. Ses chances de passer pour un magicien de seconde zone s'évanouissaient.

-Par usure, elles sont proches de zéro. D'autant que le modèle récent y est passé aussi.

-Tu penses comme moi ? Ce serait une première.

-Un mage capable de faire imploser un compteur magitechnologique dernier cri par sa seule présence. Les Académiciens ne tarderont pas à rappliquer.


L'homme se pencha à nouveau sur Lezard Valeth, injectant le sédatif à l'aide d'une seringue.

Puis ce fut à nouveau le noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Mar 8 Fév - 18:26

Au vue des explositions successives des détecteurs de magie, la réponse ne se fit pas attendre de la part des soldats.

- Qu'on diminue les fréquence d'injection de drogue. Qu'on augmente les quantités de drogue. Et surtout, qu'on aille chercher du personnel qualifié à l'Académie pour contenir toute cette puissance magique!

Et ce fut une recrue qui fut chargée de la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Mar 22 Fév - 14:45

Le groupe de 4professeur accompagné du soldat arrivèrent au fond de la prison. Ils furent d'abord surpris devant une telle puissance et ralèrent, c'était au Directeur d'accomplir un tel travail pas à 4 enseignant ! Mais les ordres du conseiller avait été claire "vous obeissez, le directeur a assez de problèmes ces temps-ci sans ajouter celui-ci au reste !", et ce qu'ils faisaient ils obeissaient. Mais avant de contenir le prisonnier il fallait déjà qu'il ll'observe tâche qui prendrait un certain temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 6 Mar - 17:14

Lezard Valeth émergea à nouveau. Il lui semblait avoir sommeillé plus longtemps que précédemment, ce qui s'expliquait probablement par l'augmentation des doses de morphine qui lui étaient injectées.

Une fois de plus, il tenta de se redresser. Une fois de plus, son corps ne répondit pas. Ce corps faible, et sujet aux basses faiblesses dont les Dieux avaient doté les humains. Il finirait bien, à force d'expérimentations, par s'en défaire... Se sentir incapable de la moindre action était une sensation particulièrement déplaisante.

S'il reprenait conscience maintenant, c'est que les soldats ne tarderaient pas à revenir. Lezard Valeth commença donc à inspecter les éléments à portée de vue, à savoir le plafond, les grilles qui fermaient sa cellule, et... les quatre hommes qui l'observaient attentivement à travers celles-ci.

De toute évidence, ils n'étaient en rien des soldats, mais des professeurs de l'Académie. Lezard Valeth avait passé toute son enfance au sein de cette école, et il serait capable de reconnaître un enseignant en sciences ou magie rien que par l'énergie qu'il dégageait. D'ailleurs, certains de ses visages ne lui étaient pas inconnus.

Après l'implosion des compteurs magitechnologiques, les soldats avaient probablement fait appel à eux. Ceux-ci, avant toute opération expérimentale, avaient commencé à l'étudier en l'observant, et en ressentant sa magie, ce qui pourrait probablement les aider à accomplir leurs desseins.

Le soldat chargé d'injecter ses doses à Lezard Valeth semblait tarder, ce qui s'expliquait probablement par la présence des professeurs. Ces hommes ne semblaient pas des plus compétents, et Lezard Valeth résolut d'attendre une réaction de leur part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Lun 7 Mar - 13:56

Les hommes se regardèrent, décidement ce n'était pas un boulot pour eux. L'homme était trop puissant, ce travail devait revenir au Directeur ou à son conseiller mais pas à 4professeurs aussi doué soit ils. Alors qu'il s'appretaient à en discuter, ils sentirent une présence qui les soulagea rapidement. Le directeur arrivait dans la prison, leur vie était sauve et ils allaient pouvoir partir bientôt.
Aussitôt arrivé le directeur s'approcha des quatres hommes et leur fit signe de sortir. Une fois que ce fut fait il se posta devant le prisonnier. Sa stature et sa puissance n'avait rien à voir avec les quatres instituteurs de seconde zone que le conseiller avait presenté comme les meilleurs dans leurs domaines (ce qui était totalement faux). Le directeur toussa un peu, se retrouver face à un ancien camarade d'école n'était jamais facile et encore moins quand on allait devoir lui faire du mal.


Alors j'ai appris que tu as choisis une mauvaise voie, ça me deçoit beaucoup je te prenais pour un type bien tu sais. Mais nos destins sont bien différent toi tu finis en prison et moi directeur de l'école de magie. Alors dis moi comment en es tu arrivé là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Lun 7 Mar - 21:40

Un des soldats ne put s'empêcher de toussoter à son tour et d'articuler:

- Nous le gardons drogué... Vous comprenez bien qu'avec une telle puissance magique, on ne peut se permettre de laisser sobre... Auriez-vous une quelconque possibilité de canaliser sa puissance magique?

Et déjà, par sécurité, on réinjectait une nouvelle dose de drogue au prisonnier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Mar 8 Mar - 12:26

Avant de commencer cette tâche j'aimerais pouvoir discuter avec lui. Cela peut paraître étrange pour vous soldat mais j'ai mes raisons, des raisons que vous n'avez nul besoin de connaitre. Somme nous bien claire ?

Alramir n'attendit pas la réponse du garde et tourna à nouveau son visage inexpressif vers Lezard. Il l'intriguait, cette homme était dangereux, fou pourtant tout ses actes avaient un sens précis. Une sorte de but innavoué que le directeur voulait connaître, il ne s'agissait plus de la securité des habitants mais de sa propre curiosité. Celle-ci le poussait à trouver la verité, verité qu'il pouvait comprendre.

Bien maintenant à nous deux. Que cherches tu au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Jeu 10 Mar - 21:56

A nouveau, un des soldats ne put s'empêcher de toussote:

- Monsieur... Le détenu vient tout juste d'être drogué, on va devoir attendre un peu avant qu'il reprenne ses esprits.

Un autre soldat aux allures de supérieur hiérarchique ajouta d'un ton sec:

- Fort bien. Mais en cas de fuite du détenu ou de toute autre incident... vous serez tenu responsable des problémes qui subviendront et ça sera à vous, de rechercher le type. Entrez dans sa cellule et dés que vous notez des reprises de conscience venant de sa part, agissez et bloquez-le par je ne sais quel moyen pour éviter qu'il ne sert barre par sa magie ou par un tout autre procédé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Ven 11 Mar - 20:14

Alramir se redressa brusquement de toutes sa hauteur et fixa le soldat qui jouait le rôle de superieur. Vu le rang du directeur peut de personne pouvait lui parler sur ce ton et ce soldat ne faisait surement partit de ce groupe restreint. Vu le regard du jeune homme, le soldat allait vite le comprendre.

Mais pour qui me prenez vous messire ? Pour un simplet issus de l'académie ? Vous connaissez votre travail, je connais le miens et je vous prierais de rester à votre place et d'éviter de me parler sur ce ton. Sommes nous bien claire ? Ou bien dois-je vous l'expliquez avec plus de véhémence et en détail ?

Le ton qu'il employait était calculer, assez sevère pour remettre cet homme à sa place mais assez gentil pour ne pas tomber dans l'homme haut placé indigné ce qui se serait révelé assez pathétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ignir Von Ankalagon

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 30/11/2010
Localisation : Dans la salle du trône ou en affaires

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Sam 12 Mar - 19:28

C'est alors qu'entra Ignir, venant de quitter la sultane et les ennuis d'Eole il venait voir ce prisonnier qui jusque là n'était pas aussi important mais qui allait vite pouvoir le devenir!

Voyant que le directeur était présent il se félicita de ne pas avoir à le chercher :

" Cher ami je suis bien comptant de te trouver ici j'ai besoin de ton aide! "

Mais voyant qu'il interrompait un de ses soldats il lui demanda :

" J' interrompt quelque chose, que se passe-t-il ici? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 13 Mar - 12:51

Alramir, regarda arriver le général. Il manquait plus que lui....

Vous n'interrompez rien Général,ce Messire me mettait juste en garde n'est ce pas ?

Le directeur fixa let soldat, celui-ci avait tout interêt de faire croire qu'il ne s'était rien passé mais on ne savait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 13 Mar - 22:00

Le soldat eut un petit grognement puis, montrant les titres sur sa poitrine, articula:

- Je suis officier, Sire. Je m'excuse donc de mon impertinence face à quelqu'un d'une plus grande importance que la mienne sur la scéne zadirienne mais pas vis à vis de mon titre d'officier que vous avez pris pour un statut de simple soldat.

Et se tournant vers le Général, il continua:

- Nous avons ici un prisonnier qui a commis une agression du Palais. Il s'est notamment attaqué à plusieurs soldats rapprochés de la reine puis, d'un Fonctionnaire d'Etat et d'un Nouveau Colon. Nous avons réussi à le stopper et nous l'avons tenu drogué le temps que Messire Derakan nous demande de le seuvrer. Les blessés ont été conduits à l'Infirmerie, Général. Et, il semblerait que Messire Derakan connaisse notre prisonnier.

Il prit, pour conclure, une pause militaire et se posa dans un coin des prisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Ven 25 Mar - 16:06

La Sultane arrive à son tour. Naturellement, connaissant la gravité de la situation elle n'hésita pas à prendre quelques armes de sa Garde Rapprochée avec elle et de s'armer.

Elle salua briévement les personnes présentes qui s'inclinaient devant elle.
Elle remarqua enfin le prisonnier.
Ses cheveux passérent immédiatement au noir.

- Lezard Valeth...

Elle resta quelques instants à dévisager le prisonnier qui commençait à se réveiller doucement de ses drogues.

- Si vous avez un quelconque mouchard, n'hésitez pas lui mettre dessus: il va vouloir quitter sa cellule.

Un soldat répéta le rapport relatif à l'affaire.

- On ne peut décidemment pas le tenir... C'est un danger public... Cependant, gâcher une telle force magique serait ridicule. Il faudrait lui trouver un poste pour récupérer sa force magique ou je ne sais quoi...
Que comptez-vous Messires Ignir et Derakan?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Ven 25 Mar - 20:22

Alramir toussa un peu pour attirer l'attention sur lui, il se redressa et parla d'une voix distincte :

Eh bien nous avons un centre de soin pour ceux sur lesquelles la magie a eu des effets sur leur santé mentale ou sur leur santé tout court. Je pense que dans son cas des soins seront plus utile que des drogues. Il faut aussi découvir le pourquoi de tout ça après tout il a pu très bien gardé son esprit et faire tout cela à la recherche d'une plus grande puissance. Après je m'oppose à ce qu'il reste ici, où qu'il serve à différent programme militaire tout simplement parqu'il est puissant. Après je ne sais pas si vous où le général accepteront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 3 Avr - 15:56

La drogue s'était dissipée. Plus rapidement qu'à l'accoutumée. Un signe que son corps s'y habituait ? Il parvint à se redresser. Si les soldats tardaient, ils retrouveraient une cellule vide...

Lezard Valeth leva les yeux. Les quatre enseignants avaient disparu, laissant la place à trois personnes bien différentes.

Le premier était un homme jeune et de haute taille à l'apparence négligée qu'il reconnut immédiatement. Et pour cause, il avait étudié lui. Alramir Derakan. Il était plutôt doué, mais n'avait jamais pu rivaliser avec lui. Promu directeur de l'Académie quelques années plus tôt, il semblait être le seul mage en mesure de contrer Lezard Valeth. Ou du moins le seul à pouvoir l'espérer.

Si Alramir était un colosse, alors l'homme à ses côtés était une montagne. Un géant aux yeux d'or, vêtu d'une armure fort épaisse et arborant les attraits dus aux chefs de l'armée. Et au vu de a carrure et de la confiance en soi qu'il montrait, il était facile de comprendre quel poste que cet homme occupait. Cependant, ce général était étrange. D'abord, ses yeux, qui n'avaient rien d'humain. Ensuite, cette aura, ou plutôt, ces auras qu'il dégageait. D'abord, l'aura propre à chaque entité, et qui était facile à déceler lorsque son origine était particulièrement puissante. C'était son cas, et encore une fois, la sienne n'avait rien d'humain. C'était une chose plus puissante, mais aussi plus ancienne. La seconde aura qu'il décelait était celle d'un enchantement. Un enchantement particulièrement puissant, et qui semblait lié à tout son être. Quoi que soit cet "homme", Lezard Valeth le découvrirait bien assez tôt.

Et enfin, la troisième. Une jeune femme aux cheveux d'un noir de jais. Et une aura toute aussi puissante que celle du colosse qui la dépassait de trois bonnes têtes. Les armes qu'elle portait tranchaient avec ses vêtements luxueux, qui semblaient plus adaptés à la politique qu'à l'art de la guerre. Lezard Valeth avait déjà vu ce visage. Cette jeune femme se nommait Alsin, et elle concentrait les plus hautes fonctions de l'était zadirien.

Lezard Valeth se réveillait à peine, et trois des plus importants personnages du pays semblaient s'inquiéter de son état de santé. S'il parvenait à reprendre pleinement conscience, Lezard Valeth recouvrerait l'intégralité de ses pouvoirs, les effets de la drogue n'ayant pas affecté ses réserves d'énergie.

-Hé bien... Quel beau comité d'accueil. A qui ai-je l'honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 3 Avr - 17:07

Vous voilà reveiller ? Comptez vous jouez la file de l'air aussitôt vos pouvoirs rétablis ! Même si je ne compte pas vous laissez de partir d'ici. Pas avant de vous emmener jusqu'à l'académie en tout cas.

Il sourit, tout cela promettait. Lézard devait sans doute se juger capable des les vaincres tout les trois mais il était bien loin de la verité, très loin... Tout son regard et son attention était posé sur Lézard, attendant la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Dim 15 Mai - 18:32

-Cela fait si longtemps, Alramir, et vous me croyez capable d'éviter un rendez-vous avec un vieil ami ? Cela irait à l'encontre de la plus élémentaire des politesses.

Deux options s'offraient à Lezard Valeth.

Occuper ses trois visiteurs par de longs discours inutiles, jusqu'à une reprise de conscience complète, qui lui permettrait de s'esquiver, et éventuellement de causer un certain grabuge au sein des prisons. Cependant, la mésaventure qui l'avait conduit dans ce trou lui avait bien appris une chose : Ne jamais sous-estimer son adversaire. Si son pouvoir était bien évidemment supérieur à tout autre, même de malheureux petits soldats pouvaient lui causer préjudice, s'ils s'y prenaient bien. Et la seule façon de devenir invulnérable, c'était de se débarrasser de ce corps faible et inutile en accédant à la matière divine.

-Auriez-vous l’obligeance de me présenter vos deux amis, très cher ?

La seconde option constituait à coopérer. Après tout, refuser l'aide d'un mage tel que Lezard Valeth serait une grande erreur. Surtout si ledit mage décidait, en représailles, de s'opposer pleinement à l'état. Mais il ne se rabaisserait à cette possibilité que si la Sultane ne lui proposait.

-Et, si je puis me permettre, pourrait-on me dire le pourquoi de ma présence ici, et éventuellement de quoi je suis accusé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alramir Derakan

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Ven 20 Mai - 18:44

(plusieurs évenement se sont passé entre ton poste et celui d'avant ^^ enfin je pense qu'on peut quand même achever se rp là)

Alramir regarda Lezard, les deux hommes devraient discuter, discuter de choses qui depassaient la plupart des gens présents. De choses où la simple vie d'un être n'était rien à l'égard de ce qui s'offrait à eux. Seul, Lezard echourait, il allait avoir besoin d'aide et l'aide du jeune homme était toujours utile. Il le posa ensuite son regard sur les deux autres personnes présentes.

Mon cher Lézard tout le monde vous connait ici et vous connaissez tout le monde, nul besoin de présentation. Quant à votre incarceration ici vous vous en doutez un peu je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Lun 27 Juin - 23:13

-Malheureusement, je ne me souviens pas avoir commis une quelconque infraction ces derniers temps... Les lois auraient-elles pu évoluer sans que je m'en rende compte ?

La conversation allait tourner au jeu de dupes, car, Lezard Valeth le savait, ni lui, ni Alramir ne céderaient du terrain. Il n'était pas dans la nature des mages de se laisser faire, car ceux-ci étaient, par nature, orgueilleux. Et Alramir ne dérogeait pas à la règle.

Lezard Valeth entreprit donc d'ouvrir une porte de sortie, et il espérait bien découvrir au moins une partie des plans d'Alramir et de la Sultane, car ceux-ci n'étaient pas là pour rien. On ne visitait pas les prisonniers, même condamnés à la peine capitale... On les laissait pourrir dans les geôles jusqu'à ce que tous les oublient.

-Quoiqu'il en soit, je vous demande de me libérer. Si je ne m'abuse, vous n'avez rien qui puisse justifier l'emprisonnement d'un honnête citoyen comme moi ? A moins que vous ayez quelque demande à me faire, car il ne me semblait pas que les hauts fonctionnaires aient pour usage de visiter de simples prisonniers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Mar 28 Juin - 13:50

Ayant, comme tous les autres, mis au courant de la situation, la Sultane eut une sorte de hoquet involontaire.
Elle ne put reprimer un leger gloussement gras.

- Vous plaisantez jespere, Messire Valeth?... Meme si on met de cote les anciennes affaires qui vous on fait quitte la scene publique, je tiens a vous signaler que vous etes entrer dans le palais de maniere illegale, en agressant plusieurs gardes royaux et en attaquant un employer dEtat!... Nous ignorons quelles etaient vos intentions en agissant de la sorte mais les faits sont tels quils sont. Et des que cette histoire sera mises au clair, nous pourrons nous occuper de dautres faits bien plus anciens et graves quune simple agression de lEtat!...

Ses cheveux avaient repris une couleur neutre, tirant sur le fonce.

- ... Votre reputation vous precede Lezard Valeth, il est normal que les dignitaires daignent se deplacer pour voir une macabre legende vivante. Mais revenons-en au pourquoi du comment... Ma question sera simple: Pourquoi avoir voulu penetrer dans le palais pour capture un Nouveau Colon?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
Lezard Valeth

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Jeu 30 Juin - 0:11

Entendant la réponse pour le moins sèche de la Sultane, et voyant ses incessants changements capillaires, Lezard Valeth prit un ton faussement contrit.

-Grands Dieux, une agression de l'état ? Moi qui voulait seulement rendre visite à ce très cher fonctionnaire... Je constate que vous n'avez réellement rien contre moi...

De son point de vue, la situation était pour le moins comique. Lezard Valeth se trouvait retenu pour avoir tenter d'attraper... Un chat. Il reprit tout de même son sérieux. Les gens présents n'étaient pas stupides, il pourrait les berner, mais pas de cette façon.

-Toutefois, comme vous l'avez dit si justement, je n'ai été pendant longtemps qu'un "légende vivante" ayant "quitté la scène publique". Il semblerait d'ailleurs que mes réflexes dans une simple échauffourée aient largement diminué ces derniers temps...

Se tournant vers Alramir, il continua :

-Comme vous le savez certainement, Alramir, même à l'époque où nous étions condisciples, aucun de mes actes n'a jamais été injustifié. Et il en va de même pour celui-ci, tout absurde qu'il paraisse.Vous savez ce que j'ai pu faire, dites-vous bien que je suis désormais plus capable que jamais, dans mon domaine, du moins. Et que bien entendu, une macabre légende telle que moi ne livrera pas ses secrets si facilement.

Finalement, il lança en direction de la Sultane :

-Qu'offrez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Sam 2 Juil - 14:20

La Sultane haussa le sourcil:

- Hem, Lézard... Vous nous avez rien proposé qui puisse nous intéresser pour le moment... Et vous comprenez bien qu'on offre pas des choses, dans ce genre de situations, sans avoir un intérêt derrière... Je veux dire... Vous devez être un garçon très intéressant, très puissant aussi... Mais... On en a plein d'autres des comme vous et, en plus, ils discutent pour entrer dans un lieu officiel.

Un garde, qui venait tout juste d'entrée dans le périmètre, lui chuchota quelques paroles à l'oreille, une annonce de dernière minute venait d'arriver.
Elle hocha la tête et reprit sa discussion avec Lézard.

- Il ne faut des garanties... Le nom de vos études au moins, leurs grandes lignes... Ce genre de choses. En attendant, votre jugement risque probablement de se faire assez rapidement car, et là ce statut devient un probléme, vous êtes un célébrité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
Chantra Chantrapa

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 28/10/2011

MessageSujet: Re: Au fond de la prison   Ven 28 Oct - 17:58

Un visiteur arriva.

Toc toc toc ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://floodistan.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au fond de la prison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au fond de la prison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Moussa Kaka toujours en prison
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??
» comment faire une prison?
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [RP] Zadir :: La Place Principale :: La Caserne Militaire :: Les Prisons-
Sauter vers: