AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lilith Aranel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aranel

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 27

MessageSujet: Lilith Aranel   Jeu 17 Mar - 3:41

:NOM:. LILITH

.:PRENOM:. Aranel

.:SEXE: . Féminin

.:RACE:. Vampire

.:AGE Apparent
: 21.
AGE RÉELLE : 103 ans.

.:PROFESSION:.
Assassin

.:STATUT
: .Nouveau colon

.:ORDRE RELIGIEUX:
. aucun

.:TAILLE:.
1m 56

.:POIDS:. 70kg

.:DESCRIPTION PHYSIQUE:.

Aranel est plutôt petite de taille, dans les 1m56 environs. Elle a des cheveux noirs, et extrêmement lisses, lui arrivant à la taille, avec deux mèches blanches qui encadrent son visage.
Elle a des yeux rouge, de la couleur du sang dont elle se nourrit, l'iris de ses yeux ressemble plus à celles d'un chat, aussi sombre que ses cheveux; Cependant, lorsque la jeune femme se laisse submerger par une trop forte émotion, ses pupilles deviennent entièrement noires.
La cicatrice qu'elle a à l'œil gauche et qui scinde son sourcil en deux, n'enlève rien à sa beauté, et lui donne un petit air de guerrière. Restons dans le domaine cicatrice, et parlons de celle qui lui traverse le buste de l'épaule gauche à la hanches droites, cicatrice également faites durant sa vie de mortelle.
Elle possède également un tatouage, fait durant sa vie de mortelle, représentant des épines de ronce, débutant de son poignet droit, montant le long de son bras jusqu'au début de son dos, de là, la branche se sépare en deux: une partie court le long de son dos et se termine en faisant le tour de ses hanches, l'autre fait le tour de son cou et descend autour de sa poitrine, pour finalement se terminer au creux de son nombril.
Aranel est d'origine orientale, et la froideur de la mort n'a pas altéré le teint mate qu'elle a hérité de ses géniteurs...

.:DESCRIPTION MORALE:
.

Aranel est partagée moralement avec ce qu'elle devrait ressentir et ce qu'elle ressent. Comme beaucoup de vampire, elle à garder ces défauts d'humain. Au début de sa transformation elle croyait encore aux choses futiles telles que l'amour, la pitié, la morale. Avec le temps, elle apprit que ces notions, dans une vie de vampire étaient dérisoires. Lorsqu'elle fut recruté en tant qu'assassin, elle dut se formater, se forger un esprit résistant, qu'amour, pitié et moral n'atteignait pas, pour laisser la haine à l'état brute dominer sa personne et effectuer ses meurtres sans une onces de remords. Mais comme on dit, chassez le naturel et il reviendra au galop: malgré tout les efforts qu'elle à put faire, toute la "bonne" volonté mise à changer, elle ne peut s'empêcher de ressentir toutes ces émotions si humainement désespérante.
Aranel est donc moralement forte, difficile à soumettre, et parfois tête de mule. Il est difficile de lui faire entendre raison lorsqu'elle est soumise à ses émotions (colère, tristesse). Rancunière, elle a également l'esprit de vengeance. Trop passive dans son autre vie, elle tente de se forger un caractère impitoyable, pourtant, elle sait avoir pitié d'un être qui aura besoin d'elle. Elle porte une carapace peu atteignable pour qui ne la connait pas. En dessous de cet être qui se veux dure, se cache une fragilité et un besoin d'amour qu'elle renie et cache au fond d'elle.

.:DESCRIPTION DU MONDE DE PROVENANCE:.

Adelide, la Belle, cité du Soleil, prospère, est une magnifique cité à flanc de montagne. Elle regorge de ressources naturelles. Cette cité semble être restée quelque part entre le 18 eme et le 19eme siècle que nous connaissons. La ville est régie par un Bourgmestre, qui dirige les services de police de la ville. Que dire de cette cité sinon que l'ordre et le calme semble y régner en maitre mot. Cette ville à été construite par des utopistes, entre mer et forêt. Rien de vraiment notable en réalité, la vie y coule doucement, lentement comme dans ces endroits où le temps semble défiler avec une insolente lenteur. Les couches sociales sont ce qu'elle sont partout; et pourtant les petites gens ne se plaignent ni se révoltent, confortés par le fait d'avoir un toit sur la tête, et du pain pour nourrir leur famille (et que demander de plus? ). C'est bien connu, que celui qui veut couler des jours heureux aille s'établir à Adelide. Et notons bien qu'il est dit: JOURS et non NUIT. Parce que la nuit, Adelide la Belle devient Adelide la Sombre. La nuit, le peuple de l'ombre sort et s'approprie la ville. Les recoins les plus réputés en journée deviennent de sordides endroits où il ne fait pas bon trainer. Et, malgré les efforts de la police, petit à petit la ville est dévorée par ce peuple venue de l'underground. Et Pourtant, Adelide résiste, tout comme ses habitants,... Et pourtant.... Car un soir, le Bourgmestre quitte le village. Un soir arrive celui que tout le monde nommera Mr Grant. Cet être étrange n'est pas à l'image d'un dictateur. Ce n'est rien de plus qu'un petit politicien ayant prospérer, bien trop curieux pour un humain, bien trop mauvais également. Alors, ce qui était autrefois équilibré, entre lumière et ténèbres devient la terre mère, le berceau d'accueil de toute les créatures des bas fonds en manque de terre. Lycanthrope, vampires, et autre goules élisent domiciles en cette ville, et font de la nuit leurs terrain de chasse. Bien sur la journée, rien ne semble avoir vraiment changer, les mortels vaquent à leurs occupation car soit dit entre nous, il faut bien (sur)vivre. Mais dès que le soleil se couche derrière les montagne de Trill, les créatures nocturnes sortent, marchant en territoire conquis, les différentes races, se disputant la majorité et le pouvoir. Notre cher Mr Grant s'est laisser dépassé par ses rêves et ne contrôles plus l'arrivée de ses créatures. Se créer alors deux mouvement distinct: celui de la Milice, un service opérant sous la houlette des policiers, traquant et tuants les hommes/créatures qui tentent d'aller contre les volonté de Mr Grant. Et les Rebelles: on y compte bon nombre de Lycans, de vampires mais aussi d'humains, qui voit en ces créatures de précieux allié et parfois amis. De part la vigilance accrue de la milice, ce groupuscule de résistant se voit obligé d'agir dans l'ombre, essayant petit à petit de retiré la ville du joug de Mr Grant .

.:FAMILLE:.
C'est dans ce monde que naît Arthur Finnigan, forgeron de métier. Il grandit dans cette ville, faisant partit de cette nouvelle génération pensant que vampires, et autres créatures peuvent vivre en harmonie avec les humains, du moment que chacun possède un territoire qui lui est propre. Il fait secrètement partie du groupuscule des Rebelles, prêtant son établit aux réunions, y cachant parfois deux ou trois échappés. C'est également au sein de ce groupe qu'il rencontre Mary Taylor, faite orpheline par une descente de la milice dans l'auberge où ses parents travaillaient lorsqu'elle n'était qu'une enfant. Les deux s'entendent parfaitement, on les même idées, les même envies, et c'est sans aucun étonnement qu'ils décident de se marier. Leur union est scellée, et c'est maintenant à la vie à la mort qu'ils combattent côte à côte pour ce qu'il considèrent comme une cause juste. De leurs unions naîtrons 5 magnifiques garçons; malgré le climat qui règne en ville, Arthur et Mary, modèle de courage élèveront leurs enfants dans des valeurs de respect d'autrui et de liberté. Une fois assez grands ils furent envoyés au loin pour faire leurs études. A leurs retour, comme prédestinés ils rejoignirent les Rebelles apportant leurs forces et leurs savoir faire. Quelques années plus tard, naîtra Aranel, la dernière de cette famille de Résistants humains.
.
:HISTOIRE:.

Aranel avait grandit au sein du village d'Adelide. La plus petite de sa famille, elle avait grandit entourée d'amour. L'avantage de grandir dans un groupe qui se veut clandestin, c'est que les membres sont tellement proche qu'Aranel eut une vingtaines de papas et tout autant de mamans. Depuis son plus jeune âge elle avait coutoyé ses êtres que ceux de la milice considérait maintenant comme démoniaque.
Lorsqu'elle eut 16 ans, la jeune femme fut envoyé dans la cité de Drelos où elle pourrait étudier. Là bas, la vie était différente. Point de vampire ni de lycan à défendre, rien qu'une vie, désespérément humaine. Et c'est au travers de ces jours sans originalité qu'Il entra dans sa vie. elle l'avait croisé alors quelle traversait le parc pour rentrer chez elle... Elle se souvenait comme si c'était hier des mots qu'il avait prononcé:

"Une jeune femme comme vous ne devrait se promener seule, dans un lieu comme celui ci....
-Ah oui? Et quel genre de femme suis-je pour ne pas me promener seule?
avait elle répondu...
-Le genre de femme à ne pas être seule, surtout la nuit, que ce soit ici ou ailleurs..."
Il avait alors commencé à lui parler de tout et de rien, la suivant durant toute la traversée du parc... Elle l'écoutait, ne parlait pas; elle buvait ses paroles, dévorait son regard, son visage... Il semblait avoir le double de son age, mais cela ne lui importait guère, aussi lorsqu'ils furent sortit du parc, elle lui murmura:
"-Vous avez raison... Je ne devrais pas être seule... Voulez vous me raccompagner?"
Elle continuait à le dévorer, et aussi, lorsqu'il passa sa main autour de sa taille elle se laissa faire...
Il la raccompagna jusque chez elle, elle l'invita à entrer, ils parlèrent toute la nuit et un peu avant que le jour ne se lève il partit...
Et elle resta ainsi dans le doute de le revoir un jour... Chaque soir, elle passait dans le parc dans l'espoir de revoir cet homme... En vain...

Puis un soir, il vînt la trouver chez elle, elle le fit entrer. De nouveau, ils parlèrent toute la nuit, lui, l'intriguant de plus en pus, et sans savoir, qu'il la possédait déjà...
Des nuits et des nuits se succédèrent, et à chaque fois il venait la trouver, chaque fois il repartait un peu avant le lever du jour.. Elle réalisa qu'au bout de tous ces instants passés en sa compagnie, elle ignorait toujours son prénom, ses origines ou quoique se soit sur une éventuelle vie matérielle... Aussi dans la tête d'Aranel, la réalité sur ce que pouvait être cet homme se dessinait dans son esprit. C'est alors qu'un soir:


"-Aranel, je crois que tu es prête... Viens...
-Vous connaissez mon prénom, j'ignore toujours le votre, je viendrais, à la condition que je sache comment je dois vous appeler..
-Appelle moi Ton Père, Ton amant, ou Ton maître... Car dès ce soir je serais tout cela pour toi..."


Elle ne comprit rien de ce qu'il lui disait, mais saisit la main qu'il lui tendait... Il la serra contre lui et murmura:

"Ferme les yeux"

Elle exécuta, et se sentit soulevée de terre, et lorsqu'elle ré ouvrit les yeux, elle se trouvait ailleurs... C'est le seul mot qui pouvait définir l'endroit où elle était...

Il la saisit par la taille, se rapprocha de son oreille et lui dit:


"Ce soir tu seras ma fille... Ce soir ARANEL, tu seras une des notre... Cela ne fait pas mal"...

Elle sentit d'abord ses lèvres contre son cou, puis ses dents dans sa chair...
Elle ne se rappelait que de son réveil, dans ce qui devait être son lit à lui... Elle ne savait pas si il faisait jour ou nuit... Elle le cherchait...
Quelque chose avait changé, elle ne savait pas quoi... Elle porta la main à son cou, une douleur... Elle se mordit la lèvre pour ne pas gémir, et fut alors surprise du goût de sang qui lui envahit la bouche... Ses dents, plus pointues qu'à l'origine, avaient littéralement perforés ses lèvres, mais la saveur et la chaleur qui envahit son palais en même temps que le liquide la laissèrent désireuse de se nourrir...
Tout ce qu'elle pensait dès lors, fut chamboulé par cette nouvelle vision qu'elle avait d'elle même...
**Je suis un vampire...**

Elle avait eût du mal à croire ce qu'était cet homme, et elle avait du mal à croire ce qu'elle était...
*C'est impossible, totalement impossible... Je dois rêver...*
Elle porta de nouveau sa main sur ce qu'elle considérait à présent comme un suçon très douloureux....
*Il m'a complétement déchiquetée ma parole...*

Puis un bruit, ou plutôt une sorte de râle attira son intention, elle se dirigea vers ce qu'à présent elle identifiait comme des gémissements...
*Pourquoi je me rappelle pas comment je suis arrivée ici... Qu'est-ce qui se passe?*
Elle traversa un immense salon, où se dressait une table d'une dizaine de mètres de long, où trônaient des couverts, des plats qui semblaient plus raffinés les uns que les autres... Et sur tous les murs, des miroirs étaient posés...

Quelle sorte de drogue cet homme avait-il pût glisser dans sa boisson pour que tout semble aussi confus... Et quelle drogue avait-il prise, pour se permettre de l'emmener où bon lui semblait en lui disant:
*Appelles moi ton Père et gnagnagna... Il est cinglé lui aussi... Il faut que je trouves un moyen de sortir d'ici avant qu'il ne revienne*

Mais malgré toute la volonté qu'elle pensait mettre pour trouver une sortie, ses pas la conduisaient irrémédiablement au beau milieu de ce qui semblait être un manoir, et qui plus est, vers l'endroit précis où elle avait entendue les gémissement...
Elle franchît la porte du salon , et la porte claqua derrière elle... Vide, elle arriva dans une pièce entièrement vide, à l'exception des murs, aussi recouverts de miroirs que les précédents...
L'écho de ses pas se répercutait, donnant une importance quasi fantastique, à chaque silence... Elle s'arrêta...
*Le silence...*
Le silence... Rien, plus le moindre bruit, la moindre étincelle de vie... Le néant l'entourait... Les gémissements avaient cessés, toute forme de vie semblait avoir cessée.

..
"-NON, NON JE VOUS EN PRIS!!"

Aranel sursauta, ces cris qui avaient brisés le silence l'avaient comme poignardés... Elle se mit soudain à courir, aussi vite qu'elle le pût, dans la direction d'où provenait ces hurlements... Puis soudain, elle arriva dans une chambre, où tout était pourpre, jusqu'au baldaquin du lit...
*Oh mon dieu*
Là sur une table, gisait nue, une jeune femme, entourée de bougie allumées, et, penché au dessus d'elle, IL était là... Il fut à ses côtés avant qu'elle ne pût faire quoi que ce soit, et il la prit dans ces bras...


"-Tu arrives un peu tôt, petit démon, je n'ai pas eu le temps de finir de préparer notre dîner... J'espère que tu ne gâcheras pas les autres surprises que je pourrais te faire à l'avenir..."

Il la conduisit jusqu'à la table, retira sa chaise, l'invitant à s'asseoir ... Devant elle corps encore chaud de la jeune femme... Elle eût envie de s'enfuir mais ses jambes refusaient de la mener où que ce soit, elle restait là, ce cadavre juste devant le nez, l'homme avait prit place en face d'elle, lui souriant...

"Aujourd'hui, ta première leçon : Manger...
-Que pensez vous que je vais manger...
-Lorsque tu obtiens une proie, tu ne dois pas...
-Vous êtes fou, vous ne pensez tout de même pas que je vais...
-Et alors la simplement tu peux planter tes crocs dans sa chaire, en la remerciant, bien sûre, comme il se doit...
-Je veux partir!!!!
-Mais surtout, ne laisse jamais ta victime attendre trop longtemps, sinon le sang refroidit et ton repas ne sera pas bon, tu devras alors aller chercher une autre...
-LAISSEZ MOI PARTIR!!
-A présent mange...
-Je...non..."
Aranel explosa en sanglots, elle comprenait que trop bien ce qui se passait, et cela lui fit peur...
"-Manges...
-Non, je... vous...
-Manges...
-Non..n..
-MANGES!!"


Elle sursauta, et se replia sur elle même, elle baissa la tête, et entendit qu'il bougeait sa chaise, ses pas se dirigeaient vers elle, elle tremblait, soudain, elle sentit sa main lui caresser les cheveux, il s'abaissa et lui murmura:
"-Manges... Allez, tu ne vas pas mourir de faim... si même la fin de ta vie ne t'a pas fait mourir... Mange petit démon..."

Elle leva ses yeux, les plongeant dans les siens, et ses peurs disparurent, remplacées par une soif, une soif d'amour envers cet homme, une soif d'apprendre et de faire tout, ce qu'il lui demandait... Tout...

Elle saisit la main de la jeune femme, la peau de cette fille était tellement livide, qu'elle voyait les veines bleues courir sous son poignet... Elle ouvrit la bouche, et mordit... Elle ne sentait plus que le goût du sang dans sa bouche, et la main de son Maître dans ses cheveux... Elle ferma les yeux... Elle prit tellement de plaisir à prendre ce premier repas, que celui qui l'avait crée dût lui préciser que sa victime était vide...
Aranel se retira à regret... Elle pris dès lors conscience de sa nouvelle existence, de sa renaissance: elle passerait son éternité aux côtés de cet homme, et cela lui allait très bien...

Dès lors, commença son initiation: être un vampire c'était en réalité tout un art. Ainsi se créait leur quotidien. Aranel était désireuse d'apprendre, d'être un peu vampire pour satisfaire se maître qu'elle aimait d'un amour, qui de jour en jour grandissait. Au bout de quelques mois, elle escrimait parfaitement... Et au bout de quelque mois, elle commit l'erreur qui changerai le reste de sa "non-vie"
Un jour peu avant de s'endormir, Aranel se glissa dans la chambre de son Maitre. Il n'était pas là:
*Sans doute en train de chasser...*
Elle se dirigea vers son lit, se glissa dans les couvertures, ferma les yeux...
Elle ne sût pas vraiment combien de temps plus tard, Il rentra, sans doute épuisé par une nuit de chasse, car il ne se rendit même pas compte de sa présence. Il s'allongea, elle l'entendit soupirer..
*Vas-y, fais le... FAIS-LE...*
Alors, elle se retourna, le pris dans ses bras, et avant qu'il ne se soit réveillé, elle l'embrassa...
Elle s'attendait à toutes les réactions... Sauf celle ci...
Il la saisit violemment par les bras et l'expulsa hors de son lit, elle se retrouva, sur le sol de pierre, aussi froid que sa propre peau. Elle le regarda dans les yeux, l'air un peu perdu...
*Non, pas de larmes, il déteste ça...*
Elle soutint alors son regard...


"TU ES FOLLE... EST-CE QUE JE T'AI APPRIS CA ! NON JE NE CROIS PAS!
-Mais Maître, je pensais que..
-TU PENSAIS MAL...
-Je pensais que vous ... Que vous m'aimiez aussi..."
Il se calma aussi vite qu'il ne s'était mis à hurler...
"J'ai des sentiments à ton égard... Certes, ce ne sont pas les sentiments qu'un Père a pour sa fille... Mais nous ne pouvons pas... Cela serais renier ce que nous sommes...
-Je ne comprends pas... Pourquoi est-ce interdit ?
-Une vie de vampire est une vie de solitude... Je pensais que tu avais compris cela... Nous somme destiné à être seuls... Je suis ton Maître.. Je peux partir aujourd'hui, ou dès que j'aurais fini de t'enseigner... Ne t'accroche dont pas à moi... Je devrais te laisser..."

Elle se leva et alla se serrer contre lui:
"-Non, vous ne pourrez pas m'abandonner... Je suis votre Fille non?
-Vas te coucher..."


Elle fit alors ce qu'il lui demandait.

Lorsqu'elle se réveilla, la nuit était tombée, et elle attendit, que son Maître vienne la chercher comme il le faisait chaque soir, mais il ne vînt pas... Ni les autres soir qui succédèrent...
C'est alors qu'elle réalisa ce qu'il avait voulût dire... Elle était seule...
Elle ne mangea pas pendant une semaine, et lorsqu'il revînt, il l'a trouva à peine consciente... Il prit de nouveau soin d'elle, il la nourrit et resta à ses côtés nuits et jours... Jusqu'à se qu'elle ré ouvre les yeux à nouveau...


"Bonsoir petit démon... tu"


Elle ne le laissa pas continuer sa phrase, elle le gifla, puis l'embrassa, mais cette fois, ile ne se retira pas...
Elle voulait être sienne, de toutes les manières possibles... Son sang à lui coulait dans ses veines... Elle lui appartenait déjà moralement, alors elle voulût être à lui physiquement, mais il la repoussa de nouveau...

"Vas te coucher, tu dois encore reprendre des forces"
Mais elle se dit que si elle allait se coucher, il partirait comme la dernière fois, alors elle refusa..
"Je t'aime
-TU NE PEUX M'AIMER! ES-TU TROP STUPIDE POUR COMPRENDRE CECI? J'AURAIS MIEUX FAIS DE ME FAIRE COUPER LA TÊTE LE JOUR Où JE T'AI FAIS RENAÎTRE!!"


C'était de trop, elle ne voulait plus l'entendre car cela lui faisait mal, elle ne savait comment elle pouvait souffrir encore, mais le fait était là, elle souffrait.
Alors, elle fit la seule chose que son instinct lui commandait:
Attaquer
Elle lui sauta dessus, les ongles près à griffer, les dents prêtes à mordre, mais il repoussa son attaque se rua sur elle. il ne voulait pas la blesser, il désirait simplement repousser ses attaques, mais dans sa folie, Aranel ne distinguait rien de tout ça, et lorsqu'il la repoussa contre le manteau de la cheminée, elle saisit le tisonnier encore chaud et tenta à plusieurs reprises de le frapper, et dans la confusions, alors quelle tentait un nouvel assaut, il saisit le tisonnier et la frappa au visage. Elle s'arrêta brusquement et porta la main à son oeil, elle n'eût même pas le temps de saigner, la chaleur du morceau de métal ayant cautériser la plaie quasi instantanément... Il profita alors de cet instant pour s'en aller...
Définitivement...
Elle ne put se résoudre à rester seule dans cette demeure. Alors une nuit, elle prit le chemin du retour.

Lorsqu'elle revînt à Adelide, elle vit que les choses avaient changé. Elle trouva deux de ses frères, qui lui annoncèrent la nouvelle. Leurs parents étaient morts, beaucoup d'autre avaient fuis. Les rebelles étaient maintenant réduit à un groupe presque inactif traqué mort ou vifs. Mr Grant quand à lui avait trouvé le moyen de se faire mordre, et régnait en immortel.
C'était impossible... Comment tout avait put changé en si peu de temps.
Alors Aranel décida de se venger. Agissant la nuit, lame terrible qui chaque fois creusait les effectifs de la police, devenant la mains armés du groupe des rebelles. Les années passèrent, et elle resta. Après avoir vue le village qu'elle connaissait tomber totalement sous le joug de la mlice, des années après que les membres de sa famille aient tous disparut, et était encore là. Elle avait juré vengeance, juré d'avoir la peau de l'immortelle.

Et enfin un soir, sa vengeance faillit être ultime. Près d'un siècle a attendre et elle avait trouvé la faille., Elle avait réussit à pénétré la demeure , de Mr Grant se trouvait au dessus de son lit, la lame dressée quand ÇA arriva. Des fourmillement dans tout son corps, une implosion, des étoiles.... Et puis rien.
. L'endroit lui était inconnue, elle se retrouvait perdu, au beau milieu de nulle part. Ou plutôt, au beau milieu d'un port. Au loin se dessinait les portes d'une cité plus grande, bien plus grande que la petite Adelide. Elle abaissa son épée. Au loin, le soleil, cet astre mortel pointait ses premiers rayons. Vite, elle entra dans le premier navire à quais, s'y réfugiant, attendant tapie dans la fraîcheur d'une cale que la nuit tombe, afin qu'elle puisse se diriger vers les portes de cette cité. Les trouveraient-elle ouvertes?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Lilith Aranel   Ven 18 Mar - 14:56

Hey-hey!
La sultane en direct de son bahut!


Hum.
C'est ironique tout ça: j'ai donné mon sang il y a deux jours.
...
BREF.

Mais! Oh!
COMME C'EST CURIEUX!
Encore un méchant!

Voyons, voyons...
Ouf, c'est long!...
Courage ma grosse! ><
...
...
...
J'crois bien, qu'y'a tout.
...
...
...
Fiche validé en somme! =D

Et hop!
Je te mets dans le groupe des Laïques et je t'invite à te diriger au Katiik, rejoindre notre trés cher Fonctionnaire adoré par tous!~

Bon jeu sur Zadir!
PS: Tu tombes bien, y'a bientôt une event pour les Nouveaux Colons!
Petite coquine va!~ :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
Aranel

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/03/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Lilith Aranel   Ven 18 Mar - 18:25

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Lilith Aranel   Ven 18 Mar - 20:08

En plus, elle est polie *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lilith Aranel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lilith Aranel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Lilith Chik'ari
» Galerie de Lilith
» Des traces du passé, et de la porte des âmes... (pv Lilith)
» Une plage ; Un vampire et un lutin. [Pv : Fuketsu Sakki Lilith]
» Lilith-chan, Sorcière de passage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [HRP] Accueil :: Fiches de personnages et régles :: Fiches validées-
Sauter vers: