AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tête à tête avec la mousse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Tête à tête avec la mousse.   Ven 1 Avr - 16:11

Un courant d'air fit se rencontrer les icebergs de mousse qui dérivaient sur l'eau fumante du bain. A cause de cette fraîcheur passagère, la Sultane préféra s’enfoncer jusqu’au nez dans l’eau de son bain.

Comme ses cheveux entrèrent en contact avec l’eau, ils se dissipèrent et prirent une teinte blanche causée par la chaleur rassurante et agréable de l’eau. On aurait dit les algues des marécages d’Hydra : ils hésitaient entre flotter et se noyer. A partir de cette idée, quelques souvenirs revinrent en tête d’Alsin. Une pénombre presque quotidienne… Un groupe de bulles soufflé dans l’eau. Une nature tropicale marquée par des changements de couleurs… Un second groupe de bulles soufflé dans l’eau. Une seule mégalopole pour plusieurs clans… Un dernier groupe de bulles soufflé dans l’eau. Un soupir força la Sultane à sortir la tête de l’eau et à la poser, à la renverse, sur le bord de la baignoire.

A nouveau, un gros soupir rempli de mélancolie fut poussé.

- Vous avez été choisie par les Dieux…

Elle replia ses jambes filiformes et se laissa glisser au fond de son bassin d’eau. Sa tête plongea à nouveau dans l’eau, s’y enfonçant complètement cette fois-ci. Ses yeux avaient été tenus grands ouverts. De part sa culture d’origine étrangère, Alsin n’avait jamais été rassurée par l’eau. Pour elle, ce liquide translucide représentait les marécages sans fin d’Hydra, les créatures y vivant, les malheureux y sombrant. Un léger malaise rongeait Alsin à chaque fois qu’elle était à proximité d’une zone d’eau profonde ou lorsqu’on son corps était complètement immergé. Garder les yeux ouverts sous l’eau était donc en quelque sorte un instinct de survie en somme.

Sur le plafond aquatique qu’elle pouvait contempler, des pétales rosés menaient une délicate valse silencieuse. De petites bulles d’oxygène remontaient, venant ajouter un peu de swing aux danses de salon de l’étage supérieur. Un iceberg de mousse emmena subitement avec lui ses ombres d’écumes. Sous la surface de l’eau, le temps se couvrait, ombrageant le bout des seins de la Sultane. Cette dernière, sentant sa jauge d’oxygène diminuait de manière tranquille, préféra retourner à l’air libre et plaquer ses cheveux blanchâtres en arrière. Ses poumons brûlants se remplirent de la fraîcheur de l’atmosphère ambiante. Par pure sécurité, quelques futiles regards furent jetés dans les environs du bain. A nouveau, la même position que tout à l’heure fut adoptée : un enfoncement jusqu’au nez et une observation attentive de ses cheveux flottant sur l’eau.

Rien n’aurait pu contrariait le calme ambiant.
Rien d’organique du moins.

Une petit carton d’invitation tomba ainsi du ciel et vint, après plusieurs balancements de droite à gauche, se déposer sur la surface du bain. Naturellement, la Sultane s’en saisit et, lut, comme tous les autre Nouveaux Colons se qu’il contenait :

"D'aprés les rumeurs qui circulent au Souk, un artefact permetterait aux Nouveaux Colons et aux Colons naturalisés de retourner dans leur monde d'origine...

Il semblerait que ce serait dans le désert que cet objet magique serait enfoui...

Il paraît que les Dieux aideraient les aventuriers..."


La Sultane leva les yeux au ciel : un curieux mélange d’émotions tourbillonnait en elle et lui faisait adopter toutes sortes de couleurs à ses cheveux. Cette mission n’était pas pour elle et puis, d’ailleurs, l’idée de rentrer chez elle la fit rire. C’était fini. Fini. Elle avait appris à nager. Elle avait les ailes de Nehos dans le dos. Elle est été devenue Sultane. C’était fini. Un autre Nouveau Colon plus chanceux qu’elle aurait, lui, la chance de trouver cet artefact et de rentrer chez lui… De défier en quelque sorte le jeu des Dieux…

La Sultane sortit brusquement de l’eau, sa peau se mettant immédiatement à frissonner. Et si d’autres Nouveaux Colons pouvaient bénéficier de cet artefact ?... Et si on parvenait à contrôler cet artefact ?... Et si à copier les capacités de cet artefact ?... Et si on parvenait à combattre la volonté des Dieux ?... A changer la donne ?... A arrêter le jeu?...

Les religieux ne devraient surtout pas être mis au courant de cette folle idée. Cela serait perçu comme aller contre l’ordre naturel des choses que les Dieux veulent imposer à Zadir. Cela serait perçu comme étant hérétique.

- Qu’on appelle un de mes hommes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
 
Tête à tête avec la mousse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» Truck terminé! C'est un Véhicule volé avec Obuzier! Kaboum
» Combat avec boucliers de duels judiciaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [RP] Zadir :: Le Palais-
Sauter vers: