AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucia "La Mariposa" Calderòn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia "La Mariposa"

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 03/08/2010
Age : 32
Localisation : Zadir

MessageSujet: Lucia "La Mariposa" Calderòn   Mer 4 Aoû - 3:49

.:NOM:. Calderòn
.:PRENOM:. Lucia
.:SURNOM:. La Mariposa
.:SEXE:. Féminin
.:RACE:. Demi-fée
.:AGE:. 25 ans apparents, 83 ans "civils". (sa nature de fée lui permet de vieillir moins vite, étant donné qu'elle est doté d'une espérance de vie d'environ 302 ans)
.:PROFESSION:. Courtisane, Magicienne
.:STATUT:. Nouveau colon
.:TAILLE:. 1 m 58
.:POIDS:. 54 kg

.:DESCRIPTION PHYSIQUE:.
La première chose que l'on aperçoit est une crinière brune aux reflets de feu. Ça n'est qu'ensuite, au rythme d'une démarche chaloupée, que se dessinent sous la longue chevelure les formes pulpeuses d'un joli brin de femme. Sur ses jambes courtes mais fuselées, des hanches d'une rondeur délicieuse se balancent, encadrant son ventre arrondi au dessus duquel deux seins bombés viennent compléter cette silhouette harmonieuse. Mais son visage est plus charmant encore : la mâchoire pointue supporte une bouche aux lignes charnues et des pommettes assez prononcées, au milieu desquels vient s'intégrer un nez long et droit d'une grande finesse. Celui qui n'est pas encore ensorcelé à cette instant sera perdu en voyant ses yeux. Des amandes vert profond qui, d'un simple battement de leur longs cils noirs, vous pousseraient à décrocher la lune.
Dans son dos sont tatouées deux ailes de fée, rappel de ses origines malgré son apparence plutôt humaine.

.:DESCRIPTION MORALE:.
Si le charme de Lucia fait effet au premier regard et peut conduire à la trouver parfaite, elle n'est pas pour autant dénuée de faiblesses. Elle est belle, et elle le sait, si bien qu'elle n'hésitera jamais à abuser des dons généreux de la nature pour parvenir à ses fins. L'amabilité de son sourire n'a d'égal que la froideur des ses calculs. Lucia veut le monde sur un plateau, et saura l'obtenir si on lui en laisse le temps. Mais malgré elle, certains soirs, une pointe de culpabilité émerge sous ses ruses bien rodées. Une certaine mélancolie fait son nid, teintée de solitude et de regrets, vite ravalée par la force de sa volonté et le désir de revanche qui l'anime. Car même si elle voudrait le croire, ses anciennes blessures ne sont toujours pas guéries, et son horreur de la misère la pousse aux excès.


.:DESCRIPTION DU MONDE DE PROVENANCE:.
Il existe loin de Zadir un endroit nommé Sarnak. La Légende veut qu'il soit la chair, le sang, et les larmes des dieux. La terre est la chair du Dieu chaos, dont l'amante, la Déesse claire, rendue folle par une énième poussée de violence du Dieu, a poussé le corps du haut du ciel. Croyant l'avoir tué, elle est alors venue s'allonger contre son corps, créant la voute céleste. Ses larmes sont les pluies, qui ont fait les océans et les cours d'eaux, auxquels se mêle, sortant de terre, le sang du Dieu comateux qui s'écoule doucement pour l'éternité. De cette union sont nées toutes les choses qui peuplent la terre et vivent sous le ciel. Le monde vit ainsi, en équilibre entre le chaos et la douceur.

Au fil des siècles, différentes civilisations se sont développées, au rythmes des éveils du Dieu et de ses unions à la Déesse. Les plus remarquables pour leur sagesse sont les Troglodytes et les Amphibes, tandis qu'on connait les Kormandons, les Fées et les Féeaux, pour leur roublardise, les Thébaïdes et les Hommes pour leur sens de l'adaptation. Bien d'autres créatures les entourent, mais celle-ci sont les plus notables. Selon la rumeur, des démons peupleraient le fond de la terre, nés non pas d'une union divine, mais de l'ancienne colère du Dieu envers son aimée.

Sarnak est un monde divisé. A part quelque rares zones cosmopolites, les ethnies restent repliées sur elles-mêmes et ne se côtoient que très peu, le plus souvent dans le cadre de relations commerciales ou de collaborations scientifiques. On peut toutefois relever quelques alliances durables, comme celle des Thébaïdes et des Humains, qui, s'entraidant au fil des décennies, ont fini par dominer côte à côte la majeure partie du sud du continent. Leure villes sont désormais prospères, et leur sociétés s'épanouissent. Les Troglodytes et les Amphibes se sont isolés loin au nord, et ne communiquent plus. Tandis que les Fées, Féeaux, et Kormandons, sont réfugiés dans les forêts et les landes, réputées dommageables pour les voyageurs humains et thébaïdes.


.:FAMILLE:.
Née d'une fille mère morte à l'accouchement, Lucia fut élevée par sa grand-mère dans le petit village de Calabrese, au sud-est du grand continent de Sarnak. La rumeur voulait qu'elle ait été la fille d'un démon et non d'un homme, ce qui lui valut d'être mise au banc de la société par ses camarades et ses voisins. Sa grand-mère était une femme douce et chaleureuse, qui n'éleva que rarement la voix, et son enfance fut baignée d'amour et de tendresse. Lorsque l'enfant eut vécu 15 années, elle lui confia un secret : elle était la fille d'un féeau. La jeune fille parti retrouver son père et vécu quelques années à ses côtés dans la forêt. Son père était un féeau attentionné et aimant, heureux de retrouver l'enfant qu'il avait, d'un commun accord avec l'humaine qu'il aimait, accepté d'abandonner afin de lui permettre une vie loin des rivalités et des tensions ethniques. Elle apprit avec lui à maitriser la magie des fées, bien que les résultats ne soient pas très probants à cause de son sang humain. Mais si ont lui avait par le passé reproché de n'être pas tout à fait humaine, ont lui reprochait maintenant de n'être pas tout à fait fée.


.:HISTOIRE:.
Après cette enfance et cette adolescence somme toute assez solitaire, Lucia se prit à rêver de trouver une place plus confortable dans le monde, de s'installer quelque part où elle ne serait pas rejetée pour son statut de métisse. A 21 ans, elle fuit la forêt, embrassant son père comme elle avait embrassé sa grand-mère des années auparavant.

Elle voyagea vers l'ouest, décidée à s'établir dans la capitale thébaïde, en plein désert. Mais la traversée de la lande lui fut dommageable. Les Kormandons lui jouèrent un vilain tour. La pensant humaine, peuple qu'ils méprisent, ils l'invitèrent un soir à rejoindre leur sarabande. Lucia tomba d'épuisement et se réveilla le lendemain matin, réduite à l'esclavage dans leur ville souterraine. Pendant des mois elle sua sang et eau à leur service. Mais en elle grandissait un sentiment de révolte. Aux rares moments où elle était abandonnée au fond d'une cellule sombre, elle apprit à contrôler cette émotion et développa une nouvelle sorte de magie métissée, mi-fée, mi-humaine. Elle s'en servit pour s'échapper.

Entêtée, elle poursuivit sa traversée du pays vers l'ouest, volant parfois pour se nourrir et se vêtir. A 24 ans, enfin, elle arriva au but de son voyage : la capitale thébaïde. Errant dans les rues, elle fut recueillie dans une maison close où on lui proposa le gite et le couvert contre le travail que l'on sait. Elle accepta, rêvant toujours d'une vie meilleure, et mettant à profit ses tours pour ensorceler les clients. C'est à cette période qu'elle se fit tatouer des ailes de fées et appeler "la mariposa", qui signifie le papillon dans la langue parlée à Calabrese. Ce tatouage lui rappele encore aujourd'hui sa double nature profondément ancrée.

Elle devint la favorite d'un notable, un grand mage thébaïde, qui la visita chaque semaine pendant des années. Il la couvrait de cadeaux, lui déclarait son amour. Lorsqu'il devint veuf, il épousa sa belle en secret, sans s'inquiéter du fait qu'elle ne semblait pas vieillir, la logeant discrètement dans sa demeure secondaire. De leur relation naquit un fils. Le mage mourut à 68 ans, laissant Lucia, âgée de 41 ans, et son fils de 12 ans comme seuls bénéficiaires de son testament, leur assurant ainsi une vie aisée et paisible. Lucia développa sa magie, et l'apprit à son fils. Mi-thébaïde, et au quart fée, l'adolescent montra des dispositions encore inconnues, et fort de ces nouveaux pouvoirs, parti à la rencontre d'autre métisses afin de créer une nouvelle sorte de magie.

Désormais Lucia était riche, mais à nouveau seule. Elle tenta de s'étourdir parmi des amants divers, de créer de nouveaux tours, d'apprendre des coutumes thébaïdes tout ce qu'elle ne savait pas encore. Mais la vie oisive lui pesait de plus plus, malgré les régulières visites de son fils dont la réputation croissait de part le monde. Mortifiée par l'ennui, elle entreprit alors un nouveau voyage, afin d'aller retrouver son immortel père. Mais en plein désert, elle ressenti une sorte de malaise qui l'étourdit violemment. Ses suivantes et servants l'alitèrent dans une tente, mais, au matin suivant, elle avait disparue.




Note : l'avatar arrive, il me faut le temps de le dessiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Les Dieux

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 02/08/2010

MessageSujet: Re: Lucia "La Mariposa" Calderòn   Dim 29 Aoû - 18:11

Ohohoh!
Un nouveau personnage!
Bienvenue tout d'abord et je suis flattée de constater que des rollistes non démarchés physiquement viennent sur mon forum! (à moins que tu es la jolie demoiselle à qui je pense, chose qui ne me surprendrait guére mais profitons de ce court instant de douce ignorance!~)


Donc, donc, donc, donc...
Etant en vacances depuis un p'tit bout d'temps, je ne sais plus trop à quoi ressemble la fiche de personnage type mais ta fiche me semble compléte au premier coup d'oeil...
... Ok... Ok... Ok... Pas de religion pour le moment donc, normal...


Et bien! Je m'excuse du retard de ma réponse (tu as posté le jour ou je partais ralalaaa!) et je valide tout ça, mwa!... Je clique et hop-là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lucia "La Mariposa" Calderòn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comtesse Anna-Lucia Giovanni
» Pendant les travaux, l'exposition continue (Lucia)
» Mariposa!
» Pour découvrir le monde, tourne autour de toi [Aërin Nómin & Mÿrialliä de Mariposa]
» Better Call Lucia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [HRP] Accueil :: Fiches de personnages et régles :: Fiches validées-
Sauter vers: