AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Halidhur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Présentation de Halidhur   Mer 1 Sep - 17:21

Nom : Habisivacoumardevarid
Prénom : Halidhur Mer'yashi Fatourani dit « Hali »
Sexe : Masculin
Race : Bor
Age : Environ 51 années standard
Profession : Autrefois, il avait le privilège d'être nommé Grand Penseur sur son monde d'origine. Il s'agit en fait d'une sorte de philosophe et guide spirituel. Reste à savoir si ce titre sera utile dans ce nouveau monde
Statut : Nouveau Colon
Ordre religieux : N'est pas encore rentré en contact avec la religion Zadirienne
Taille : 1M38, ce qui correspond à la taille adulte moyenne d'un Bor
Poids : 57 kilos, ce qui ne correspond pas au poids adulte moyen d'un Bor, léger sur poids dirons-nous

Description physique : Pas de surprise ici : Halidhur n'a rien d'exceptionnel pour un représentant de son espèce. A vrai dire, il pourrait même servir d'illustration pour la description de sa race dans un dictionnaire. Atteignant le mètre 38 ce qui en fait un être totalement normal au milieu d'une foule de Bor, il attire cependant l'attention s'il se retrouve en compagnie d'être complètement différent. Exemple avec les êtres humains qui voient Halidhur avec une taille d'enfant. Hali à de petits yeux ronds marrons, un nez de petite taille également et des rides apparents sur son front et crâne dégarni (mais c'est un choix, la pilosité Bor varie d'un individu à l'autre) Il porte également une fine barbe, qui évoque plutôt un rassemblement de poils pour d'autes espèces. Il porte la toge beige traditionnel des Penseurs et arbore fièrement sa « perle des 7 lunes » : c'est la plus grande récompense que peut obtenir un Grand Penseur.
Alors peut-être faut-il vous décrire ce qu'est un Bor ? Un Bor est donc un être humanoïde de petite taille qui se distingue cependant par des détails plus ou moins remarquables. La première chose la plus évidente, c'est son crâne allongé qui se termine en pointe vers l'arrière, vers l'avant, sur le côté, voire plus en hauteur selon les individus. Ce crâne abrite donc un cerveau d'à peu près une taille équivalente à la boite crânienne, un d'un deuxième plus petit cerveau qui se situe dans la pointe du crâne. Ce deuxième cerveau appelé « Al' Kama » signifie « L'extension » n'apparaît qu'à la « période transitoire » du Bor, comprenez puberté pour utiliser un lexique humain. En poussant, c'est lui qui « agrandit » la boite crânienne du Bor, et qui provoque alors une douleur terrible le temps que la période transitoire se termine. La douleur est si intense que les plus faibles peuvent en mourir, il s'agit alors d'une véritable épreuve de la vie, valable pour les mâles comme pour les femelles. Si la période transitoire se termine bien, alors le Bor à droit à son tatouage tribal dit « T'ijani » qui marque le passage à l'âge adulte. L'Al' Kama, une fois développé va servir de véritable entrepôt, le Bor peut l'utiliser de son plein grès. C'est à dire que contrairement à son premier cerveau normal, L'Al' Kama n'oublie rien. Si un Bor décide de se souvenir d'une recette de cuisine, d'un moment de sa vie, d'une capacité acquise, il peut lui-même décider de stocker ces informations dans son deuxième cerveau, et tout ce qui est dedans restera gravé à vie.
Deuxième chose, ce sont de grandes oreilles pointues, qui suivent harmonieusement la direction suivit par le crâne lors de la période transitoire. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ces grandes oreilles n'améliorent en rien l'ouïe de l'espèce. Les oreilles des Bor sont considérées comme la plus belle partie du corps de l'espèce, ainsi il n'est pas rare de la voire mise en valeur par des tatouages et autres piercings.

Description morale : Hali, en tant que Penseur se doit d'être sage, calme, et ce dans n'importe quel situation. Car il est nommé Grand Penseur, c'est un modèle pour les autres, il doit sans cesse donner l'exemple, montrer la voie et aider les gens. Pour accéder au rang de Grand Penseur, il faut donc de nombreuses qualités. Parmi toutes ses qualités, on retiendra surtout sa grande gentillesse : prêt à sacrifier son bonheur pour celui des autres, il fera tout pour que son entourage nage dans le bonheur, quitte à s'oublier lui-même. Son don d'écoute est également apprécié, il est capable d'écouter parler une personne pendant des heures sans jamais se lasser. Alors que le peuple Bor est normalement agnostique, Hali ne peut s'empêcher de croire à une « entité supérieure qui relie d'autres entités. » Il est en effet persuadé que tout n'est pas arrivé par hasard mais n'arrive cependant pas à expliquer et encore à moins prouvé l'existence de cette entité. Plusieurs fois il a tenté de rallier des gens à sa cause, plusieurs fois il a échoué, et quand les autres Grands Penseurs l'ont menacé de lui retirer son titre à cause « d'idées allant à l'encontre de la pensée traditionnelle de Bor » Hali n'a plus jamais prononcé le mot « d'entité » de sa vie, même s'il a stocké ses théories dans son Al' Kama.

Description du monde : Hali provient du monde de Jaya'Rad qui signifie « Berceau du bonheur » en Bor. Elle est située dans une galaxie trop méconnu aux yeux de tous qui a la particularité de ne contenir que 6 planètes et un soleil. Chacune de ses six planètes possède une lune à l'exception de Jaya'Rad ce qui en fait étrangement le seul monde habitable de la galaxie. La planète fait 127 kilomètres de diamètre, mais seulement un quart est habitable à cause des « Anasadj », sorte de volcan crachant des nuages toxiques, mais aussi à cause du terrain impraticable composé essentiellement de roches. Les zones habitables sont de vastes forêts et prairies sur plusieurs kilomètres. La faune et la flore est tellement dense que pendant plus de 5000 ans, de nouvelles espèces étaient découvertes chaque jours. Mais les deux seules espèces intelligentes sont les Bor et les Tyr. Ces deux races totalement différentes partagent en effet cette planète depuis des siècles : les Bor vivant en tribus sont de paisibles chasseurs et cueilleurs et vivent en paix, alors que les Tyr sont une espèce naturellement violente et guerrière composé de clans qui pendant longtemps se firent la guerre. Après un pacte entre les Tyr, c'est tout naturellement que les Tyr déclarent la guerre aux Bor. De nombreux affrontements ont lieu chaque jour faisant morts et blessés dans les deux camps visiblement à égalité. Après six ans de guerre, Jaya'Rad est envahi par l'Empire Pouranin, faction de conquérants venu de nul part doté d'une technologie incroyable. Très vite L'Empire juge les Tyr comme l'espèce la plus dangereuse de la planète et s'attaque directement à eux, en laissant de côté les Bor. Les Tyr se font alors massacrés, ne pouvant résister seul face à l'envahisseur. Dans un élan de panique, ils supplient leurs vieux ennemis les Bor, seuls êtres leur ayant résisté de les aider. Les Bor, absolument pas rancunier, n'hésitent pas une seconde avant d'intervenir. Bor et Tyr oublient leur rivalité et s'associent pour mettre fin à l'envahisseur. Ensemble, avec les stratégies efficaces des Bor et les techniques de combats redoutables des Tyr, ils parviennent à mettre en déroute l'Empire, tout d'un coup dépassé par le nombre d'adversaires. La victoire est amplement célébré, Bor et Tyr abandonnent toute rivalité et les Tyr, pour remercier les Bor de leur aide, jurent de les vénérer jusqu'à la fin de leur vie et de les laisser tranquille. Les Tyr partent vers de nouvelles terres inexplorées afin que les deux races puissent profiter chacun d'une partie de la planète. Ce fut les adieux et Bor et Tyr ne se virent plus pendant des siècles. L'Empire Pouranin qui avait quitté la planète en hâte avait laissé derrière lui tout ce qu'il avait amené avec lui, toute sa technologie qui comprenait alors des choses jamais vu auparavant comme des vaisseaux spatiaux et un armement surpuissant. Désormais seuls habitants dans la zone, les Bor ne tardent pas à s'intéresser à ce qui a été abandonné. Très vite les Bor observent, comprennent, apprennent. Bientôt ils essayent de reproduire ce qu'ils voient, ils les améliorent et en invente de nouvelles. En l'espace de 50 ans, les Bor deviennent l'espèce la plus avancée technologiquement et intellectuellement : ils associent Grands Penseur et Grands Créateurs pour créer de nouvelles choses. Alors que l'idée de quitter la galaxie et d'en explorer de nouvelles fait son apparition dans les esprits des Bor, les Tyr refont leur apparition dans la zone Bor de la planète. D'abord stupéfait, ils sont dans un second temps inquiets de voir leurs anciens rivaux avec une telle avancée technologique. Jaloux, les Tyr supplient les Bor de leur faire partager leurs découvertes. Encore une fois, les insouciants Bor acceptent avec joie et commencent alors la formation des Tyr. Il faut peu de temps pour que les Tyr arrivent au même niveau des Bor, et très vite de nouvelles tensions refont surfaces, de vieilles querelles sont de nouveau d'actualités, les Tyr oubliant leur allégeance d'autrefois à cause des nouvelles générations. Une nouvelle guerre est sur le point d'éclater lorsque les Bor tentent le tout pour le tout : ils demandent aux Tyr, équipés de vaisseaux spatiaux, de quitter la planète pour de bons. A la surprise générale, les Tyr acceptent et annoncent leur départ dès le lendemain matin. Cependant, un pleine nuit commence le massacre général, la « Peru'Hajar » en Bor, ce qui signifie « Le jour le plus noir » Les Tyr tuent tous les scientifiques et intellectuels, et empoisonnent tous ceux qui ont eu connaissance des projets rendant inutilisable le deuxième cerveau des Bor. Au petit matin les Tyr détruisent les installations scientifiques et ne laissent aucune trace de l'avancée Bor. Par la suite, ils quittent la planète pour de bon, laissant des Bor apeurés, seuls, revenu à leur point de départ après toutes ces années.
Redevenu une espèce primitive, les Bor tentent désespérément de se rappeler leurs inventions en vain. Ne reste que les Grands Penseurs et leur courage, leurs volontés d’aider et de soutenir le peuple déchu.

Histoire : Hali est né en pleine période d’apogée des Bor. C’est l’ainé de la famille, il partage la maison avec ses 7 frères et sœurs. Ses parents sont de Grands Penseurs respectés de tous, et lui-même semble sur la bonne voie pour devenir Penseur. Très tôt il développe un don particulier : celui de ne jamais s’ennuyer. A une époque où la technologie est source de divertissement en tout genre, Hali est capable de rester dans son coin pendant des heures sans jamais s’ennuyer. Il passe son temps à imaginer et à rêver, à se poser des questions que beaucoup de Bor ne se posent plus depuis l’invasion Pouranin. Certains voient en lui un génie, d’autres voient au contraire un gêneur, quelqu’un qui viendrait remettre en cause toutes les théories établies dans le passé. Alors adolescent, Hali commence à écrire des ouvrages ou il y expose toutes ses idées et les fait parvenir à son entourage. Alors que la plupart des Bor ne s’intéressaient plus à la philosophie depuis longtemps, les ouvrages de Halidhur apportèrent de nombreuses réponses et suscitèrent de nouveau l’intérêt des Bor pour la pensée. Certains eurent donc l’idée de mélanger la Pensée et la technologie pour créer de grandes choses. Pour le récompenser de ses démarches, Hali deviendra Grand Penseur, à condition bien sûr de consacrer sa vie à la pensée et d’atteindre un âge plus vénérable pour un tel titre. A la fois enthousiaste et impatient, il souhaite réformer l’école de Pensée pour que des plus jeunes puissent en faire partir. L’arrogance de Hali inquiètent cependant les Grands Penseurs, mais une promesse est sacrée sur Jaya'Rad, ce qui a été dit doit être accompli. La réforme est rejetée, et Hali se consacre à l’écriture de nombreux ouvrages. Chaque sortie s’accompagne de de son lot de critiques. Tantôt révoltés, tantôt séduits par les textes de Hali, ils mettent la faute sur son jeune âge et sont pratiquement sûr qu’une fois véritable adulte, il se calmera un peu. Plusieurs fois ses livres sont menacés de ne pas être publiés.
Et ils ont eu raison : une fois adulte, Hali n’est plus jamais critiqué, il gagne en respect. Ses idées sont plus en accord avec ceux de la pensée traditionnelle Bor, et Hali est enfin nommé Grand Penseur. Il décide d’enseigner la philosophie aux plus jeunes dans les écoles et de garder ses propres théories bien au chaud dans son Al’ Kama, évitant ainsi de se faire bannir à vie par les Bor pour « tentative de manipulation sur jeunes esprits ».
Hali est un bon professeur et aimé de tous, il se marie peu de temps après et a 4 enfants. Les Tyr reviennent sur leur terre d’origine pour constater l’avancée des Bor. Hali fait partie des premiers à vouloir chasser les Tyr, ce qui est mal vu pour un penseur : un penseur doit être aimable avec son prochain et toujours vouloir aider.
Alors que les Bor transmettent leurs trouvailles aux Tyr et que des conflits refont surface, Hali tente de créer un mouvement visant à chasser les Tyr, par la force s’il le faut de la planète. Il parvient à réunir suffisamment de monde et lance un ultimatum aux Tyr. Ceux-ci acceptent et jurent de quitter la planète le lendemain. Jugé incompatible avec la Pensée traditionnelle Bor, Hali se voit retirer son titre, se fait arrêter par les forces de l’ordre et sera jugé le lendemain matin. D’abord révolté, Hali est cependant soulagé de savoir que les Tyr quittent la planète pour de bon. Hali passe la nuit dans sa cellule et est réveillé par des cris, des pleurs et des explosions. C'’est bien la Peru'Hajar, le massacre des Bor par les Tyr. Une explosion près de sa cellule lui permet de s’échapper, Hali assiste impuissant aux massacres de ses amis Penseurs et à ses amis scientifiques. N’étant plus dans les archives des Penseurs, il est épargné par les Tyr qui quittent en effet la planète comme prévu le lendemain matin. Faisant parti des rares survivants, Hali ne put rien faire d’autre que de constater l’ampleur des dégâts causé par les Tyr : des centaines d’années de progrès technologique sont effacées, c’est un véritable retour au point de départ pour tout une race. Complètement désemparé, il s’en remet à son ami imaginaire, son « entité supérieure » Les rares autour de lui le prennent pour un fou et le laissent seul. Halidhur n’a même pas le temps de vérifier si sa femme et ses enfants sont encore en vie qu’une lumière blanche l’aveugle et le plonge dans un profond sommeil.

Famille : Halidhur est père de 4 enfants et est marié. Il ne sait absolument rien de leur destin depuis le massacre des Tyr. Ses enfants, âgés de 3 à 12 ans étudient dans une école de Penseurs, se femme est mère au foyer. Il espère évidemment les revoir un jour, et si possible en bonne santé.


Dernière édition par Halidhur le Mer 1 Sep - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Sultane Alsin
Admin
avatar

Messages : 339
Date d'inscription : 23/08/2009

MessageSujet: Re: Présentation de Halidhur   Mer 1 Sep - 17:51

Bonjour bonjour!


Cette fraiche aprés-midi nous apporte des fiches de personnage, on dirait bien!...
...
...
...
Tout est OK, il me semble...
Corrige simplement la faute de frappe de ton statut... c'est un peu confus. :p

Bienvenue à toi, tu n'as plus qu'à apparaître dans la Katiik et c'est parti pour la grande aventure!~
Merci à toi de nous avoir rejoind! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zadir.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Présentation de Halidhur   Mer 1 Sep - 17:58

Merci :p

C'est corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Halidhur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Halidhur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]
» présentation de Zara Rivoli [Validée]
» Présentation d'Artemis [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zadir :: [HRP] Vers Le Monde Réel... :: Autres :: Archives-
Sauter vers: